Guide Michelin 2019 : carte des restaurants étoilés les plus proches de chez vous

Le Guide Michelin a dévoilé le nom des cheffes et chefs qui ajoutent un macaron à leur veste. Envie d'un voyage gastronomique ? Découvrez les restaurants 1 étoile, 2 étoiles ou 3 étoiles du Guide Michelin 2019 le plus proche de chez vous sur notre carte interactive.

Guide Michelin 2019 : carte des restaurants étoilés les plus proches de chez vous
© Emilie Lesur

[Mis à jour le 24 janvier 2019 à 17h19] Quand on travaille dans le milieu de la gastronomie, travail et talent sont de mise pour être inscrit au Guide Michelin. La 32e édition de remise d'étoiles s'est tenue lundi 21 janvier à la Salle Gaveau de Paris. La présentatrice Audrey Pulvar et Gwendal Poullennec, directeur des guides rouges ont appelé sur scène 75 nouvelles étoiles du Guide Michelin 2019. Parmi elles, deux obtiennent leur troisième macaron : Laurent Petit au Clos des sens à Annecy-le-Vieux et Mauro Colagreco au Mirazur à Menton, cinq chefs sont doublement étoilés dont la cheffe Stéphanie Le Quellec à La Scène à Paris et 68 nouveaux entrent dans "la famille Michelin" comme beaucoup surnomment le guide rouge. Amateurs de bonnes tables, voici une carte virtuelle pour repérer les restaurants qui ont obtenu une étoile près de chez vous.

Si certains se sont réjouis d'obtenir une étoile de plus dans leur assiette, d'autres n'ont malheureusement pas eu cette chance. Marc Veyrat, notamment, compte un macaron de moins sur son tablier. Le chef au chapeau noir avait obtenu l'an dernier une troisième étoile au domaine de Manigod. Une rétrogradation qui a fait parler d'elle. Le cuisinier-berger tente de comprendre dans le journal Libération "Est-ce parce que j'ai refusé d'endosser la veste du Michelin en public l'an passé ? Un confrère m'avait prévenu : "Tu vas le payer très cher". Et, voilà, c'est arrivé…". Qui sont donc les gagnants et les déçus du Guide Michelin 2019. Voici le palmarès.

Guide Michelin 2019

guide-michelin-2019
© Guide Michelin

Cette bible de la haute gastronomie est née en 1900. Depuis, le guide et sa couverture rouge ont traversé des générations de chefs et se sont exportés à l'international. On compte d'ailleurs près de 3000 étoiles dans le monde entier. Les étoiles ont fait leur apparition dans les années 30 et ont pour but de récompenser les meilleures tables, celles qui ont convaincu les inspecteurs du guide. Mais comment les inspecteurs font-ils leur choix ? Ils effectuent en moyenne chaque année plus de 30 000 kilomètres pour dénicher LA bonne adresse. Cuisson, goût, présentation, émotion, rien n'échappe aux experts. L'attribution des étoiles se fait lors des "séances d'étoiles", une réunion entre le rédacteur en chef et les inspecteurs. Toutes les décisions sont prises de façon collégiale et s'il y a désaccord, une nouvelle visite est organisée.

Trois prix spéciaux au Michelin ont été remis lors de cette 32e édition : GASTRONOMIE DURABLE à Christopher Coutanceau, ACCUEIL ET SERVICE à Sarah Benahmed et SOMMELLERIE à Albert Malongo Ngimbi. Cette année, le Guide Michelin a aussi rendu hommage à ceux qui nous permettent de finir un repas sur une délicieuse note sucrée : les chefs pâtissiers. Pas moins de 30 chefs ont été distingués.

Les restaurants 3 étoiles du Guide Michelin

Seules 27 tables avec la mention "Cuisine unique. Vaut le voyage" figurent dans le guide rouge. C'est une table de moins que l'an passé. L'an dernier avait été marqué par l'attribution d'un troisième macaron à Christophe Bacquié, chef à l'hôtel du Castellet. Le Guide Michelin 2019 a triplement étoilé les chefs chefs Laurent Petit au Le Clos des sens (Bussières-lès-Belmont) et Mauro Colagreco au Mirazur (Menton). Les deux grands cuisiniers ont récupéré leur veste sous une ovation générale de leurs confrères.

trois-etoiles-guide-michelin-2019
Maro Calogreco, Laurent Petit et Alain Ducasse au centre au moment le plus fort de la cérémonie du Guide Michelin 2019. © Rafael Yaghobzadeh/AP/SIPA

Les restaurants 2 étoiles du Guide Michelin

"Cuisine d'exception. Vaut le détour" voilà ce qui justifie une seconde étoile. Grâce à leur cuisine et leur amour pour la gastronomie, Hugo Roellinger au Coquillage, David Toutain au David Toutain, Alexandre Mazzia au AM, Christophe Hay à la Maison d'à Côté et Stéphanie Le Quellec à La Scène ont obtenu leur deuxième macaron. Cette dernière est la seule femme doublement étoilée en France et fait partie des 11 femmes cheffes du guide français. Notons que la plus jeune, Julia Sedefdjian au Baieta à Paris, a seulement 24 ans. Chapeau, le restaurant a ouvert il y a à peine un an !

Cinq restaurants ont obtenu deux étoiles lors de l'édition 2018 du Guide Michelin France. Les lauréats étaient Masafumi Hamano, chef du restaurant Le 14 février à Saint-Amour-Bellevue, le restaurant lyonnais et éponyme du chef Takaho Takano. L'Auberge du Père Bise à Talloires-Montmin est un nouveau départ pour le chef Jean Sulpice. 

Les restaurants 1 étoile du Guide Michelin

Selon bibendum, "Cuisine d'une grande finesse. Vaut l'étape" qualifie le mieux les restaurants 1 étoile. Cette année, 68 restaurants ont été distingués. Parmi les nouveaux toqués, 68 reçoivent leur premier macaron tel que Guillaume Sanchez avec le NESO à Paris, Jacky Ribault avec l'Ours ou encore Jean-François Piège avec la Poule au pot. Voici la liste complète : L'Orchidée (Altkirch), Lait Thym Sel (Angers), Nature (Armentières), La Table de Castigno (Assignan), Château de Vault de Lugny (Avallon), La Mirande (Avignon), Les Oliviers (Bandol), L'Allée des Vignes (Cajarc), La Signoria (Calvi), Côté Cuisine (Carnac), L'Or Q'idée (Cergy-Pontoise), L'Ostal (Clermont-Ferrand), Hostellerie de la Pointe St-Mathieu (Le Conquet), Sarkara (Courchevel), L'Aspérule (Dijon), Le Pourquoi Pas (Dinard), Le Royal (Épernay), L'Oustalet (Gigondas), L'Anthocyane (Lannion), Rozo (Lille), La Sommelière (Lyon 5e), Saisons (Marseille), La Table du Hameau (Maussane-les-Alpilles), Prima (Megève), L'Évidence (Montbazon), Le Grill (Monte-Carlo), Lulu Rouget (Nantes), La Table d'à Côté (Orléans), Un Parfum de Gourmandise, (Périgueux), Restaurant de Lauzun (Pézenas), Racines (Rennes), Auberge Quintessence (Roubion), La Source (Saint-Galmier), Le Brouillarta (Saint-Jean-de-Luz), La Terrasse (Saint-Raphaël), Restaurant de Tourrel (Saint-Rémy-de-Provence), Lalique (Sauternes), Villa de l'Étang Blanc (Seignosse), The Marcel (Sète), Les Funambules (Strasbourg), La Carambole (Strasbourg / Schiltigheim), La Tour des Sens (Tencin), Ursus (Tignes), Le Cénacle (Toulouse), Ambroisie (Saint-Didier-de-la-Tour), Äponem - Auberge du Presbytère (Vailhan), Le Moulin de Léré (Vailly), La Table de l'Ours (Val d'Isère), Auberge de Montfleury (Villeneuve-de-Berg), L'Ours (Vincennes). Paris: La Poule au Pot (1er), Accents Table Bourse, ERH, Frenchie et Racines (2e), Baieta, Oka et Sola (5e), Yoshinori (6e), Tomy & Co (7e), L'Abysse au Pavillon Ledoyen (8e), La Condesa, Louis et NESO (9e), Abri (10e), Automne (11e), Virtus (12e) et Pilgrim (15e). 

Découvrez les parcours des chefs :

On a testé pour vous le restaurant fraîchement étoilé de Jacky Ribault :