Panier anti-inflation : qu'est-ce que c'est ? Quels produits seront concernés ?

Si certaines enseignes ont déjà mis en place des prix bloqués ou encore un bouclier anti-inflation pour faire face à l'augmentation des prix, le gouvernement veut proposer un panier anti-inflation. En quoi cela consiste ? Quels produits sont concernés ? On vous explique tout.

Panier anti-inflation : qu'est-ce que c'est ? Quels produits seront concernés ?
© stokkete / 123rf

C'est la nouvelle proposition de l'exécutif. Pour faire face à la hausse des prix, le gouvernement a pour projet de mettre en place un "panier anti-inflation". Selon une information du Parisien confirmée par Bruno Le Maire sur RMC, le Ministère de l'Économie table depuis l'automne pour trouver un accord avec les grandes surfaces afin de proposer une vingtaine de produits au prix le plus bas

Qu'est-ce que le panier anti-inflation ?

Dans ce panier, le consommateur pourra trouver de l'alimentation, mais aussi des produits d'hygiène, des articles du quotidien. "Un panier de produits de première nécessité [...] que la grande distribution s'engagerait à vendre presque à prix coûtant, a précisé le ministère du Commerce à l'AFP. Une vingtaine de références sur 20.000 à 30.000 références en magasin. La mesure - si elle est mise en place - ne devrait pas voir le jour avec des dispositifs réglementaires ou législatifs, mais plutôt avec l'engagement des enseignes.

Un projet encore incertain

Mais le panier anti-inflation n'est encore qu'au stade de discussions. En effet, si les grandes surfaces comme Leclerc étaient partantes pour le projet, rien n'est désormais plus certain." Les prix de nos fournisseurs vont augmenter de 15 % en moyenne en mars", déplorait Michel-Édouard Leclerc au Point. Alors pour les convaincre, le gouvernement planche sur un argument phare : après les fêtes, la consommation des Français est toujours en baisse lors du mois de janvier. Proposer des prix bas sur des produits indispensables pourrait améliorer leur accès à certains articles et booster leurs achats alors que le "chèque alimentaire" n'a toujours pas vu le jour. La ministre déléguée à la consommation, Olivia Grégoire, espère une mise en place courant mars 2023. Mais des élus locaux ont déjà appelé à ne pas attendre 

Ailleurs, la mesure est un succès

Cette idée de panier à bon prix vient tout droit de Grèce. Là-bas, le gouvernement a mis en place en novembre 2022 une mesure quasi identique à celle évoquée par le Ministère français. Mais le format y est différent. Les enseignes grecques se sont engagées à proposer environ 50 produits de base à prix fixes. Cela inclut 31 catégories différentes dont le riz, les pâtes, la viande ou encore les œufs. Les magasins doivent ensuite faire de la publicité en ligne ou sur des tracts sous peine d'une amende, explique TF1. Sous le nom de "panier du ménage", cette mesure a permis une stabilisation des prix des biens alimentaires, ou du moins, un ralentissement des hausses. En France, on saura dans les semaines à venir si ce projet sera mis en place.