De la rizière à l'assiette

Il fait encore froid et humide lorsque nous nous rendons, ce jour d'avril 2018, à l'usine de transformation du riz de Riso Gallo à Robbio Lomellina, dans la région de Pavie. Les rizières, qui recouvrent presque toutes les terres cultivables de cette zone du Piémont, ne sont encore qu'à l'état de sols boueux ou de piscines d'eau sombre. Dans quelques semaines, l'horizon sera pourtant tout autre : dès le mois de mai émergeront des plaines verdoyantes à perte de vue.
©  Cécile Debise / Journal des Femmes