Une semence sans eau, typique de l'Italie

Dès fin mars, la terre est retournée puis nivelée au laser afin de favoriser la circulation de l'eau dans les rizières. De mi à fin avril, les agriculteurs sèment au tracteur les graines dans des sillons à sec puis immergent les rizières. Les semis vont ainsi s'imprégner d'eau et s'enfoncer naturellement dans la terre. 
©  Cécile Debise / Journal des Femmes