Le triage optique

Plus récentes, des trieuses optiques équipées de caméras poursuivent le travail de détection des anomalies par la colorimétrie des grains de riz. Les riz défectueux, présentant des tâches dues aux insectes ou aux maladies, sont évacués par des valves. Là encore, les grains de riz effectueront plusieurs passages pour un tri optimum. 
©  Cécile Debise / Journal des Femmes