Sans les images

Biscotti au safran, miel, pignons et noix

Préparation 20 mn Cuisson 50 mn Repos 20 mn Temps Total 1 h 30 mn
Biscotti au safran, miel, pignons et noix

Ingrédients / pour 8 personnes

  • Pour 30 à 40 biscotti :
  • 215 g de farine T45
  • 120 g de sucre en poudre
  • 30 g de miel doux
  • 30 g de cerneaux de noix entiers
  • 50 g de pignons de pin préalablement torréfiés
  • Une dizaine de filaments de safran (le safran en poudre ne convient pas pour cette recette)
  • 2 petits oeufs
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude

Préparation Biscotti au safran, miel, pignons et noix

  1. 1Préchauffez le four à 160°c. Travailler les oeufs, le sucre, le miel et les filaments de safran au fouet électrique pendant 5 bonnes minutes. Le mélange doit doubler de volume.
  2. 2Tamisez la farine, la levure et le bicarbonate. Incorporez à ce mélange les noix et les pignons de pin. Versez ce mélange dans la jatte contenant les oeufs et le sucre. Continuez à battre au fouet électrique pendant 1 minute, la pâte obtenue doit être assez ferme.
  3. 3Garnissez une plaque à pâtisserie de papier cuisson. Formez deux boudins de pâte d'environ 5 cm de large, que vous disposerez côte à côte. Pour éviter que la pâte ne s'étale trop (ce qui donnerait des biscuits très longs et assez plats) réfrigérez-la 1h avant de former les boudins et d'enfourner ; ou bien déposez le papier cuisson dans un moule à bûche ou tout autre moule qui permette de limiter l'extension en largeur.
  4. 4Faites cuire 40 à 45 minutes. Sortez du four, laissez les "pains" refroidir 20 minutes sur une grille, puis coupez-les en tranches de 1 cm de large environ.
  5. 5Disposez les tranches sur la plaque à pâtisserie (toujours garnie de papier siliconé) et faite cuire 10 minutes supplémentaires, toujours à 160°c, en les retournant à mi-cuisson. Les biscotti vont sécher et dorer très légèrement.
  6. Pour finir

    Laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les ranger dans un endroit bien sec. Ils craignent l'humidité, mais, en général, on a tout mangé avant qu'ils n'aient eu le temps de ramollir.