Thomas Chisholm : l'artiste de Top Chef éliminé en semaine 9

Thomas, considéré comme l'artiste de Top Chef 2021, a quitté le concours en 9e semaine. Découvrez le parcours du Franco-Américain, passé par les cuisines de Thierry Marx et d'autres restaurants ultra-créatifs à Paris.

Thomas Chisholm : l'artiste de Top Chef éliminé en semaine 9
© Marie ETCHEGOYEN/M6

Thomas Chisholm a été éliminé de Top Chef 2021 après neuf semaines de compétition. Son assiette autour du chou a malheureusement été moins convaincante que celles de Baptiste et de Pierre. Mais la carrière de Thomas ne se limite pas à ce que les téléspectateurs ont vu à l'écran. Un pied dans la gastronomie, l'autre dans le street art… De New-York à Paris en passant par Perpignan, Thomas Chisholm a la bougeotte, et l'esprit toujours en éveil.  Son inspiration, il la puise un peu partout. Découvrez son parcours ci-dessous.

Le parcours de Thomas Chisholm

Thomas est né à New York de parents originaires des Pyrénées-Orientales. Quand il a 13 ans, ils  décident de revenir sur leur terre d'origine. A Perpignan, le choc est rude : "Quand je suis arrivé ici, je ne savais ni lire ni écrire le français. À la fin du collège, on m'a donc déconseillé de partir en seconde générale parce que j'avais trop de retard ", explique Thomas à L'Indépendant. Il part faire son stage de Troisième aux côtés d'Alexandre Klimenko, le chef du restaurant gastronomique du Park Hôtel de Perpignan, le Chapon Fin. "À cette époque, j'étais très attiré par l'art, j'avais même obtenu une bourse à New York pour entrer à l'école d'art à la Pratt Institute. Quand j'ai vu Klimenko travailler son dressage, j'ai ressenti des émotions semblables à celles que me procurait la peinture. J'ai donc passé un BEP puis un bac pro cuisine au lycée Léon-Blum à Perpignan"

Un artiste dans l'âme

Ne trouvant pas de place de commis dans sa ville, il va faire son chemin plus loin, dans de très belles adresses. D'abord au restaurant du Vieux-Castillon, un hôtel 4 étoiles du Gard, où il passe sous-chef en deux ans, puis à Paris, au restaurant étoilé Itinéraires, auprès de Sylvain Sendra : "C'était très enrichissant et formateur car c'est un artiste". Suivra un poste de chef de partie tournant aux côtés de Thierry Marx, au restaurant du Mandarin Oriental, où officie aussi un certain Mory Sacko. Une grande satisfaction sans doute, car Thomas a toujours admiré Thierry Marx, mais le jeune homme a la bougeotte. Il continue son parcours au 6 Paul Bert et enfin au Restaurant AT, où il devient le second d'Atsushi Tanaka. "Un petit restaurant au décor minimaliste qui cultive l'âme japonaise ", selon le Guide Michelin. Nul doute que Thomas y a peaufiné sa créativité et son sens de l'esthétique.

Recalé au casting de Top Chef 2011

Comment s'est-il retrouvé au casting de Top Chef ? "J'ai toujours été fan de cette émission. Mais je ne pensais pas avoir le niveau pour participer à la version française, j'espérais faire l'Américaine où les exigences sont plus faibles", avoue Thomas. Il finit cependant par se porter candidat pour la saison 11, mais n'est pas retenu. Heureusement, la production le rappelle pour l'édition 2021. Son objectif aujourd'hui ? Ouvrir sa propre table à Perpignan, car il adore sa région.

Sa vie privée

Parfaitement bilingue, ouvert sur le monde, branché art et hip-hop, Thomas est du genre à trouver de l'inspiration dans tout, partout. Dans l'une de ses stories Instagram, on repère une jolie brune nommée Marion, mais il n'a jamais fait de déclaration officielle sur sa vie privée…

 

donutXravioli Throwback to mushroom season Cèpes, parmesan, lard fumé Cep ravioli, parmesan, bacon #tbt...

Publiée par Thomas Chisholm sur Jeudi 28 janvier 2021

Sa cuisine visuelle et inventive

Elle est moderne, graphiste et minimaliste. Fan d'art en général, Thomas aime quand les assiettes claquent visuellement. Il construit fréquemment ses plats à partir du dressage et des couleurs. Son "maquereau moutarde camouflage"  avait bluffé Thierry Marx quand il travaillait dans sa brigade. Dans la première émission de Top Chef, sa pumpkin pie  (tourte au potiron)  revisitée lui a permis de rejoindre la brigade de Michel Sarran. Et lors de l'épreuve où il fallait recourir à un mode de cuisson inattendu, il a cuit des gambas par choc thermique, en versant sur le lit de gros sel brûlant où elles étaient posées un bouillon de crevettes épicé froid. No limit !

Son Instagram

Sur son Instagram @thomasechisholm, Thomas partage quelques recettes, comme les tartelettes de sardines ou la chantilly à la levure. On le voit aussi cuisiner une ouillade catalane  (un plat traditionnel à base de viande et de légumes cuits dans un bouillon) avec sa grand-mère,  et rapper avec un pote en français et en anglais... Un single en vue ?