Comment sont sélectionnés les candidats de Top Chef ?

La saison 12 du concours Top Chef est désormais bien entamée et se profilent déjà les chouchous de la promo. Mais alors, comment la production sélectionne-t-elle les candidats de Top Chef ? On vous dit tout.

Comment sont sélectionnés les candidats de Top Chef ?
© Marie ETCHEGOYEN/M6

Le technicien des saveurs, l'as de la créativité et du visuel ou encore l'amoureux de la cuisine expérimentale : A chaque saison son flot de personnalités singulières, touchantes et décadentes. C'est un fait, depuis 12 ans maintenant, la production nous met les petits plats dans les grands en réservant un melting-pot de profils, relayé par des assiettes à l'effet "Waouh". Si la profession de cuisinier demeure la condition sine qua none pour entrer dans le concours, on se demande comment on arrive à une poignée de quelques 15 candidats. Coup de baguette magique ou participants triés sur le volet, on lève le voile sur la sélection Top Chef.

Le ticket gagnant : une identité atypique et affirmée

Avec pas moins de 600 candidatures pour cette saison, rentrer dans les cuisines de Top Chef ne relève pas de la promenade de santé. Comme pour n'importe quelle opportunité professionnelle, tout un processus de recrutement est mis en place, dans le but de déceler les pépites qui nous accompagneront les mercredis soir.

Dans un premier temps, sont recueillies les candidatures spontanées, mais pas que... "Nous faisons appel à des restaurants et des chefs qui ont chacun leur réseau", informait la productrice de l'émission Virginie Dhers, en conférence de presse. Elle rajoutait  que "certaines personnes ne sont pas forcément prêtes, donc on les rappelle". Ce scénario correspond en tout point à celui de Matthias Marc, candidat emblématique de cette saison. "Contacté depuis quatre ans, j'ai été rappelé durant le premier confinement. Vu la complexité de la période COVID-19 pour les restaurateurs, cette compétition arrivait comme l'occasion d'apprendre et rencontrer d'autres passionnés.", nous confie-t-il.

Une fois les cartes en main, une première sélection est établie en fonction du CV et du portfolio d'assiettes qui doit accrocher l'oeil. S'en suivent des entretiens téléphoniques visant à expliquer le profil, le parcours, les aspirations mais surtout la singularité. 80 candidats sont alors retenus et invités à dévoiler leur talent dans un lycée hôtelier parisien. "Nous sommes mis dans les conditions du concours, avec une épreuve préparée et une autre assimilable à une seconde chance pour juger notre créativité", souligne le Franc-Comtois Matthias Marc. Et bien évidemment, show télévisuel oblige, le rendu à la caméra et la façon de s'exprimer sont des composantes décisives du verdict final.