Jacopo : l'adresse tradi cool du triangle d'or

Au cœur du tumultueux et quelque peu pompeux quartier des Champs-Elysées, Jacopo fait figure d'exception. Dernière adresse d'Alex Bril et Benjamin Artis, le restaurant jongle entre tradition dans l'assiette et modernité en salle, le tout à des prix étonnamment abordables. Une équation gagnante. 

Jacopo : l'adresse tradi cool du triangle d'or
© Jacopo

Situé à l'angle des rues Vernet et Jacopo Bassano, c'est tout naturellement que l'établissement a emprunté son prénom au peintre italien. De ce fer de lance de la mouvance maniériste, il ne gardera que le patronyme. Bistrot contemporain bien ancré dans son époque, l'adresse cultive le charme de l'ancien à la carte et les plaisirs en vogue tout autour. Popote goûteuse, déco branchée et speakeasy, les arguments ne manquent pas. 

Le lieu

Banque puis bureau, l'espace du 5 bis rue Vernet s'est métamorphosé sous l'impulsion d'Alex Bril et Benjamin Artis. Le duo du Yeeels et du Baron a fait appel à NB Studio pour donner naissance à cette cantine aux 180 couverts. Aspect brut comme les murs et le bois couleur béton sont agrémentés par du mobilier aux matières plus précieuses comme le marbre et le laiton pour un ensemble sophistiqué mais convivial. Pour casser l'effet cantine de cet immense espace, différentes tables et bancs s'alternent, dont une longue tablée haute qui fait face à la cuisine complètement ouverte. Peintures murales à la Miró et lustre arty achèvent de plonger ce restaurant dans une ambiance contemporaine. Pourtant à la carte, une toute autre partition se joue. 

Tartare de saumon © Jacopo

Dans l'assiette 

Soupe à l'oignon gratinée, blanquette de veau, île flottante... Pas de doute, la carte de Jacopo fait honneur aux traditions culinaires les plus franchouillardes. Le chef Thibault Sombardier, ancien Top Chef, se charge de remettre au goût du jour ces saveurs ancrées dans l'imaginaire gustatif collectif. Et quel plaisir de vibrer à nouveau avec une joue de bœuf au vin rouge ! Exécutée dans les règles de l'art et avec des produits fins, cette cuisine honnête est dénuée de toute son aura désuète. On sert le velouté de courge en le versant dans l'assiette et les œufs mayonnaise sont complètement instagramables. Savoureux, simple et sexy : de quoi réconcilier passé et présent. 

Le speakeasy

Cantine idéale, le soir venu, Jacopo dévoile une autre facette. Au sous-sol, c'est en persévérant dans le couloir aveugle que l'on découvre le pot aux roses : un bar caché. Entièrement décoré de meubles chinés aux Puces de Saint-Ouen, ce speakeasy composé d'une salle bar et d'un fumoir avec billard respecte l'atmosphère "Prohibition" du genre. La carte est aussi conceptuelle que celle du restaurant est classique. Il n'y en a tout simplement pas. C'est à l'envie, à l'inspiration, que le barmaid se fera un plaisir de composer votre élixir et ainsi vous détourner du plan-plan mojito. Saveurs et ambiance en perspective. 

Le bar au sous-sol de Jacopo © Jacopo

JACOPO, 5 bis rue vernet, 75008 Paris, www.jacopo.fr
Ouvert tous les jours de 12h à 23h30. Services de 12h à 15h et de 19h à 23h30. Pas de réservation.
Plats de 15 à 24 euros et cocktails entre 11 et 16 euros

Jacopo : l'adresse tradi cool du triangle d'or
Jacopo : l'adresse tradi cool du triangle d'or

Situé à l'angle des rues Vernet et Jacopo  Bassano, c'est tout naturellement que l'établissement a emprunté son prénom au peintre italien. De ce fer de lance de la mouvance maniériste, il ne gardera que le patronyme. Bistrot contemporain...