Jamie Oliver, un chef (vraiment) engagé

En l'espace de quelques années seulement, Jamie Oliver est devenu le personnage emblématique de la cuisine accessible à tous. Le chef britannique profite désormais de Youtube, Instagram, ses livres et ses restaurants pour partager ses meilleures recettes au monde entier ! Retour sur le parcours d'un chef hors-norme.

Jamie Oliver, un chef (vraiment) engagé
© Ken McKay/ITV/Shutterst/SIPA

Présentateur d'une multitude de séries culinaires et propriétaire de différents restaurants dans le monde entier, Jamie Oliver choisit bien ses causes. Depuis ses débuts, il forme des jeunes en réinsertion, améliore la nourriture des cantines et dénonce l'élevage de poulets en batterie.

Une icône médiatique qui choisit ses combats

James Trevor Oliver, est né le 27 mai 1975 à Claveing, Essex, au Royaume-Uni. A l'époque, ses parents tiennent le pub The Cricketers, et le jeune Jamie y apprend à éplucher les pommes de terre dès l'âge de 8 ans. "Beaucoup de mes camarades se moquaient de moi, jugeant qu'il s'agissait d'affaires de filles. Cela m'était bien égal ", se souvient-il. Ce début de formation va se révéler très utile lorsque, à 16 ans, il intègre la prestigieuse école hôtelière de Westminster.Une fois son diplôme en poche, Jamie Oliver enchaîne des postes dans plusieurs restaurants de renom en Angleterre mais aussi en Europe. Il commence en tant que chef pâtissier au Neal Street Restaurant, d'Antonio Carluccio. Derrière les fourneaux, il apprend les bases de la cuisine italienne et fait la connaissance avec son futur mentor, Gennaro Contaldo. Il pose ensuite ses valises au River Café à Fulham, un quartier de Londres, où il travaille en tant que sous-chef. En 1997, alors âgé de 21 ans, il passe dans le documentaire Christmas at the River Cafe et se faire remarquer par la productrice Patricia Llewelyn, de la chaîne BBC. Ce sera le début de la gloire.

jamie-oliver
© SYSPEO/SIPA

En plus des documentaires culinaires anti-malbouffe, le chef concentre son énergie sur le fonctionnement des cantines scolaires, qu'il trouve affligeant. "Je pense que c'est un droit inaliénable que chaque enfant accède à une éducation sur des questions de nutrition", déclare-t-il. En 2005, il lance ainsi une série appelée Jamie's School Dinners, où il milite pour que les cantines proposent des aliments plus sains aux jeunes enfants. Grâce à ses efforts, le gouvernement britannique décide d'investir 280 millions de livres sterling pour améliorer la nourriture des établissements scolaires.

Il se lance ensuite dans la défense des poulets élevés en batterie. Une prise de position qui marque les esprits puisqu'après une campagne à ce sujet, les supermarchés déclarent observer une forte augmentation des ventes de poulets biologiques et élevés en liberté. Infatigable, le chef publie dans la foulée des best-sellers en cascade.... Le dernier en date ? 5 ingrédients, un recueil de 130 recettes faciles à réaliser qui ne demandent pas plus de cinq ingrédients par plat ! Dans un autre livre à succès baptisé Superfood, Jamie Oliver revient sur les bases d'une alimentation saine et d'un repas équilibré.

Côté vie privée, le chef ne compte pas moins de succès... Il a rencontré sa future épouse, l'ex-mannequin Juliette Norton, lorsqu'ils étaient tous les deux étudiants. En 2000, ils célèbrent leur union avant d'accueillir deux ans plus tard leur premier enfant Poppy, suivie par Daisy, Petal, Buddy et River. Le compte Instagram du chef regorge ainsi de photos de famille entre deux clichés de nourriture… of course !

Jamie Oliver ? Bien plus qu'une enseigne !

Jamie Oliver est devenu une véritable marque, qui se décline en une foule de restaurants. Soucieux d'utiliser sa notoriété pour aider les jeunes au parcours difficile, il ouvre en 2002 un restaurant-école baptisé Le Fifteen, pour aider les jeunes en réinsertion. En juin 2008, le chef lance un restaurant appelé Jamie's Italian à Oxford, en Angleterre. La marque a été franchisée et comprend des succursales aux Émirats arabes unis, en Australie, au Canada, à Chypre, en Islande, en Irlande, en Russie, en Turquie, à Singapour et à Hong Kong. Le chef a également créé le Barbecoa, un restaurant à base de viande avec son ami Adam Perry Lang, expert américain du barbecue. Et depuis 2013, une chaîne de Diner - restaurants typiquement américains - a vu le jour sous le nom de Jamie Oliver's Diner. On y déguste les traditionnels hamburgers, hot-dogs, salades et autres milk-shakes… travaillés avec des produits sains !

Des rendez-vous (très) attendus sur le petit écran et sur Youtube

jamie-oliver
© Ken McKay/ITV/REX/Shutterstock/SIPA

Jamie Oliver apparaît sur les écrans de télévision dès 1998. C'est dans l'émission The Naked Chef que le chef aux cheveux blonds ébouriffés, en baskets et jean surprend. D'abord déconcertées par son accent et son style… détonnant, les critiques s'inclinent rapidement face à son succès fulgurant. Le public apprécie sa cuisine simple et amusante, ainsi que sa personnalité ultra punchy. Pour l'anecdote, le nom de l'émission est lié à l'absence de toque sur la tête du jeune homme, qui préfère se débarrasser du poids des traditions. Fort de son succès, l'émission lui vaut même un BAFTA Award !

En 1999, sa popularité est telle que le premier ministre britannique de l'époque, Tony Blair, lui demande de préparer un repas pour la réception de son homologue italien, Massimo D'Alema. Jamie Oliver s'impose ainsi naturellement comme une icône mondaine de la cuisine et élargit son horizon à l'international en 2001 avec sa tournée Happy Days Tour. Si l'essentiel de la carrière du chef est centré sur le petit écran (il propose notamment une trentaine de séries télévisées de 1998 à 2014), Jamie Oliver sait pourtant diversifier ses activités.

Engagé auprès des jeunes générations, le chef propose même, dans le cadre d'une émission baptisée Jamie's Kitchen, de former quinze jeunes défavorisés à l'univers de la restauration. Par ailleurs, il se montre soucieux des produits dont il fait la promotion. C'est notamment pourquoi il refuse de poser pour les géants internationaux de l'alimentation dont il n'approuve pas les pratiques, comme Nestlé et Coca-Cola. En revanche, il a accepté pendant quelques années de devenir l'égérie des supermarchés Sainsburys.

"Bienvenue dans la famille Food Tube et dans la plus grande communauté gastronomique d'Europe !" : c'est ainsi que Jamie Oliver accueille les internautes sur sa chaîne Youtube. Recettes gourmandes, tutoriels d'experts, collaborations avec d'autres youtubeurs, vidéos amusantes… Chaque semaine, de nouveaux contenus vidéo mettent l'eau à la bouche de presque 4 millions d'abonnés !

Cuisiner facile, rapide… et bon !

Si Jamie Oliver devait choisir un mot pour décrire sa cuisine, ce serait "simplicité". Ses plats nostalgiques réchauffent le cœur et remontent le moral. Son ambition ? Prouver qu'il est possible de cuisiner des aliments frais, bon marché et sains, et ce, chaque jour ! En partageant ses recettes avec sa communauté, il a également transmis l'idée que manger sainement n'est pas un luxe. A force de message abondants dans ce sens, le chef prolifique a ainsi démontré à ses fans qu'il est possible de préparer un repas décent avec beaucoup de simplicité.

Poulet ou Pudding ?

Si le poulet rôti a longtemps été le plat fétiche de Jamie Oliver, sa tarte au poisson a également retenu l'attention des lecteurs et téléspectateurs. Et puisque le mot clé de sa cuisine est la simplicité, c'est avec des recettes comme le Yorkshire pudding qu'il a obtenu le plus de succès. Un autre exemple ? Il lui a suffi d'un message sur Twitter pour faire le buzz. Son secret : partager la recette des pancakes parfaits. "1 œuf, 1 tasse de farine, 1 tasse de lait, une pincée de sel. Fouettez. Versez dans une poêle chaude. Retournez. Dégustez". Enjoy !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Who's got Yorkshire puddings with the lunch today? Few tips to make them epic. Link in my bio.

Une publication partagée par Jamie Oliver (@jamieoliver) le