Kevin Lacote, pâtissier en pleine ascension

Depuis 2016, Kevin Lacote régale les becs sucrés dans sa pâtisserie située à Paris. Recettes revisitées (fraisier…), cours donnés aux particuliers : le chef s'est fait un nom sur la scène gourmande.

Kevin Lacote, pâtissier en pleine ascension
© Isabelle Kanako et LIse Sébastien

Il aurait pu devenir un chef pâtissier reconnu dans le monde de l'hôtellerie-restauration mais il a finalement choisi d'ouvrir une boutique-salon de thé. Avec KL pâtisserie, Kevin Lacote régale les amateurs de sucre avec des recettes raffinées et accessibles. Ambitieux, le trentenaire espère bien transmettre son savoir-faire à un maximum de personnes.

Un parcours dense

Né en 1984, Kevin Lacote a grandi à Saint-Mandé. Sa vocation de pâtissier se confirme lorsqu'il intègre le lycée Albert de Mun, à Paris. Ce qu'il aime : l'ambiance de la vie de brigade et la rigueur du métier. Pour peaufiner son apprentissage, direction Le Cinq, à l'hôtel Georges V, où Fabrice Lecleir lui apprend toutes les bases du métier de la pâtisserie. Ensuite, il découvre la cuisine trois étoiles de L'Ambroisie, le temple de Bernard Pacaud, en tant que chef de partie.
À 26 ans, après quelques mois passés aux côtés de Yannick Tranchant, il récupère la place de chef pâtissier à la Grande Cascade. Une réussite. Après un passage à Courchevel (La Table du Kilimandjaro et Le Strato) du duo Nicolas Sale-Glenn Viel, il termine cette grande boucle étoilée avec Yannick Alleno à l'Hôtel One&Only The Palm de Dubaï puis au Sofitel Faubourg, à Paris. C'est en s'inspirant de ses expériences diverses et ses rencontres qu'il décide d'ouvrir en 2016 sa pâtisserie-salon de thé.

kevin-lacote-patisserie-coumarine
© Isabelle Kanako et Lise Sébastien

Une boutique qui fait l'unanimité

KL Pâtisserie ouvre donc ses portes au cœur du 17e arrondissement de Paris, sur l'avenue de Villiers. "Je souhaitais un lieu qui me ressemble, qui reflète ce que j'aime et mes différences. Autour de moi, je voyais des choses très rectilignes. La boutique a été pensée pour être chaleureuse, moderne. L'objectif était que tout le monde se sente bien ici, que l'on soit de passage ou que l'on souhaite rester sur place", explique-t-il sur le site My Little Recettes. Côté design, le chef-propriétaire a choisi de privilégier des matières naturelles (bois, béton, métal) et de mettre une grande baie vitrée pour faire entrer la lumière. "Nous voulions des lignes simples et avenantes. Tout ici a été pensé jusqu'au moindre détail, comme la peinture murale qui se trouve au-dessus des banquettes."
La touche d'originalité de Kevin Lacote réside dans le fait de proposer des pâtisseries à la minute – churros, pain perdu, flan, millefeuille tarte soufflée chocolat… – au fil des saisons en plus des douze pâtisseries présentées chaque jour en vitrine. Comme dans un restaurant, l'idée est de faire vivre une expérience visuelle qui met les papilles des clients du salon de thé en éveil. "Je ne gâche rien tout en privilégiant des produits de qualité et de saison, c'est mon dada !"

Sa pâtisserie gourmande

Comment définir la pâtisserie du chef ? Des goûts francs, des saveurs audacieuses, de la gourmandise et de la simplicité ! Chez Kevin Lacote, aucun colorant, ni additif n'est utilisé. Ce qui est mis en avant, c'est la qualité des produits. "L'envie de faire plaisir, ne penser qu'à la satisfaction client", clame-t-il sur son site internet. 
Kevin Lacote est également un excellent formateur qui prodigue ses conseils aux petits et grands gourmets. En effet, au sein de sa boutique, il propose tout au long de l'année des cours de pâtisserie de 2 à 3 heures. Pour maîtriser le Mont-Blanc à la perfection, le Saint-Honoré, mais également la pâte à choux ou encore les macarons. Les enfants âgés de 12 ans et plus peuvent participer à ces cours de cuisine qui donnent l'eau à la bouche. 

Ses recettes incontournables

La pâtisserie signature de Kevin Lacote est, sans conteste, son Kara Damia, une mousse lait caramel avec dacquoise coco et noix de macadamia qui explose en bouche et fait croustiller en toute légèreté. L'éclair au café ou au chocolat est tout aussi renversant avec son crémeux au chocolat grand cru du Pérou, son craquelin et son glaçage.  
Pour les amateurs de tarte au citron, le Jaune Limone, finement acidulé, fera l'unanimité avec sa meringue craquante aux zestes de citron et sa double crème citron jaune/amande. Enfin, comment passer à côté de son sublime fraisier doté d'un biscuit amande, d'une onctueuse mousseline vanille de Bourbon et de fraises fraîches du verger…. Si vous aimez la gourmandise en toute légèreté, vous aimerez également ses viennoiseries (partie boulangerie) et ses gâteaux de voyage. Tout un programme !