Yotam Ottolenghi, une cuisine légumière et colorée

Ses recettes, ses livres, son Instagram et bien sûr son parcours atypique... Découvrez la biographie de Yotam Ottolenghi, chef israélien qui n'a pas de restaurant à Paris mais rencontre pourtant un succès indéniable en France

Yotam Ottolenghi, une cuisine légumière et colorée
© PEP1/WENN.COM/SIPA

Yotam Ottolenghi est un véritable mentor pour de nombreux chefs parisiens. On ne compte plus les restaurants israéliens qui poussent dans la capitale revendiquant l'influence Ottolenghi. Si ce dernier n'a pas de restaurant à Paris, il cartonne auprès des Français avec ses recettes légumières pleines de couleurs et d'épices, qu'il dévoile dans ses livres à succès mais aussi sur son compte Instagram. Découvrez la biographie du chef israélien Yotam Ottolenghi.

Sa biographie

Yotam Assaf Ottolenghi est né le 14 décembre 1968 à Jérusalem. En 1989, il rejoint les forces de défense israéliennes où il sert au quartier général du renseignement pendant trois ans, avant d'obtenir une licence et une maîtrise combinées en littérature comparée à l'Université de Tel Aviv. En parallèle de ses études, Yotam Ottolenghi travaille à mi-temps au news desk du quotidien Haaretz. En 1997, le jeune homme et son compagnon de l'époque déménagent à Amsterdam, où Yotam Ottolenghi espère décrocher son doctorat en littérature comparée. Il change finalement de projet et entame une reconversion en étudiant la cuisine française au Cordon Bleu à Londres.

Où sont les restaurants de Yotam Ottolenghi ?

Après ce changement de parcours réussi, Yotam Ottolenghi devient le chef pâtissier de trois restaurants londoniens : Capital Restaurant (1 étoile au Guide Michelin), Kensington Place et Launceston Place à Kensington New Town. En 1999, un premier tournant s'opère avec la rencontre de Sami Tamimi, chef palestinien qui a grandi dans la vieille ville de Jérusalem. Ensemble, le duo fonde l'épicerie fine Ottolenghi dans le quartier de Notting Hill et propose des plats inventifs, principalement à base de légumes cuisinés avec des épices de chez eux comme le zaatar, l'eau de rose ou la mélasse de grenade. La marque Ottolenghi prend de l'ampleur et deux nouvelles épiceries voient le jour à Kensington et Belgravia, puis un restaurant à Islington, la brasserie NOPI à Soho et enfin Rovi, un restaurant de légumes qui a ouvert en 2018 à Fitzrovia.

Quelles sont ses recettes phare ?

Salades, légumes rôtis, desserts... Quelle que soit la recette, Yotam Ottolenghi s'emploie à mettre de la couleur et beaucoup de saveurs dans ses plats. Parmi ses recettes les plus emblématiques, nous retiendrons par exemple ses boulettes au citron et poireau, son riz sauté aux oignons frits, son porridge salé, ses patates douces rôties sauce tomate et feta ou encore sa basboussa pistache et rose. 

Quels sont les livres de Yotam Ottolenghi ?

En 2006, Yotam Ottolenghi commence à écrire une chronique hebdomadaire pour The Guardian intitulée The New Vegetarian. Il y déploie une écriture alimentaire simple et des recettes ayant pour mission de "célébrer les légumes ou les légumineuses sans leur donner le goût de la viande, ou en complément de la viande, mais d'être ce qu'ils sont." 

Après le succès de ces chroniques, le chef publie son premier livre, Ottolenghi, en 2008, qui rencontre un vif succès (plus de 100.000 exemplaires écoulés). S'en suivent sept volumes baptisés Plenty, Plenty More, Jérusalem, Nopi, Sweet, Simple et Flavour.

Quel est l'instagram Yotam Ottolenghi ?

La page Instagram de Yotam Ottolenghi est à son image : colorée, joyeuse et pleine de vie. Le chef y dévoile ses dernières créations légumières et parfois même les recettes sorties de son imagination. Yotam Ottolenghi y présente également ses ouvrages et ses rencontres diverses et variées, aussi riches et réjouissantes que ses plats.

Cuisiniers