Les Merveillœufs, ces œufs végans bientôt disponibles sur le marché

Deux biologistes françaises ont fait le pari de prouver qu'un œuf végétal est (presque) aussi nutritif qu'un œuf classique. Mais que vaut-il vraiment et comment le cuisine-t-on ? Portrait d'un œuf qui n'a pas encore éclot.

Les Merveillœufs, ces œufs végans bientôt disponibles sur le marché
© Denis Karpenkov - 123RF

Ses formes arrondies, sa couleur jaune intense et son voile translucide rappellent bien la composition d'un œuf classique, mais pourtant, cet œuf végétal n'a rien à voir ! Ses mamans poules sont Philippine et Sheryline, deux biologistes françaises qui ont décidé de révolutionner le monde de l'alimentation avec Merveilloeufs, un prototype qui n'est pas encore sorti de sa coquille.

Quelle est la composition des Merveillœufs ?

Pas évident de connaître exactement la composition de cet œuf mystère… Très discrètes sur celle-ci, les deux fondatrices ont toutefois donné quelques indices : il est composé de moins de 10 ingrédients dont des minéraux (eau et sel) et des végétaux (légumineuses)… On vous l'accorde, c'est assez flou ! Une chose est sûre, cette composition apporterait des nutriments proches des œufs ordinaires. 

Comment cuisiner les Merveillœufs ?

Votre classique omelette ou œuf au plat pourrait être revisité avec ces œufs végétaliens. Et concernant le goût ? Ce point est encore en préparation et n'a pour l'instant pas atteint le bout du tunnel ! De nombreux tests sont toujours réalisés pour obtenir un goût proche de l'œuf. Tout comme un œuf classique, il faudra casser sa coquille pour le déguster nature ou dans une préparation. À vous gâteaux et plats délicieux !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Les Merveillufs (@lesmerveilloeufs) le

Où le trouver ?

La commercialisation de cet œuf vegan est prévue en 2020 et sera disponible sur le site internet Merveilloeufs. Les végétaliens, intolérants, allergiques ou simplement curieux pourront prochainement essayer cette innovation culinaire des plus particulières... Alors, prêt à entrer dans l'ère du végétal ?