Une dyslexie assez lourde

Dans les colonnes du Journal Du Dimanche, Glenn Viel a dévoilé souffrir de dyslexie, un trouble permanent et toujours présent que le chef a eu du mal à gérer lorsqu'il était plus jeune. "J'ai une dyslexie assez lourde, je me sentais montré du doigt quand je recevais mon bulletin dans les derniers de la classe." "Encore maintenant, je flippe quand je dois remplir des documents administratifs", avoue-t-il.