Moutarde : la fin de la pénurie grâce aux récoltes françaises ?

Les récoltes de graines de moutarde en Bourgogne sont "très bonnes" cette année. Mais suffiront-elles à sortir le pays de la pénurie ?

Moutarde : la fin de la pénurie grâce aux récoltes françaises ?
© Elena Nazarova/123RF

Depuis plusieurs mois, la moutarde a presque entièrement disparu des rayons des supermarchés, l'achat est même limité à un pot par personne dans certaines enseignes. La pénurie fait rage à cause la guerre en Ukraine, le pays étant le troisième producteur mondial mais surtout à cause d'un vague de sécheresse au Canada qui fournit 80% des graines en France, selon Ouest-France. Cependant, les récoltes en France, particulièrement en Bourgogne, sont bien meilleures que lors des années précédentes. Mais suffiront-elles à pallier le manque ?

De bonnes récoltes en Bourgogne

Les quatre dernières années ont été difficiles pour les récoltes françaises de graines de moutarde, non seulement à cause du climat avec des épisodes de gels printaniers et de grêles, mais aussi de l'invasion d'insectes. Cette année, la récolte est "correcte" selon Laure Ohleyer, coordinatrice de la filière de moutarde à la chambre d'agriculture de Bourgogne-Franche-Comté, rapporte Ouest-France. "La récolte de 2022 en France est 50% plus importante qu'en 2021" explique Luc Vandermaesen, directeur général de Reine de Dijon à nos confrères du Parisien. Les experts ne préfèrent pas s'avancer sur le retour de la moutarde dans les supermarchés, "tout dépend de la récolte finale que nous aurons", "on ne peut pas s'avancer" modère annonce Luc Vandermaesen à Ouest-France.

Une production française insuffisante

Même si "la production française est très bonne cette année" selon Fabrice Genin, président de l'association des producteurs de graines de moutarde de Bourgogne, au Parisien, "les quantités de graines de moutarde livrées actuellement ne permettront pas de faire remonter les stocks" annonce Luc Vandermaesen au Parisien. Pour évaluer la situation, il faudra attendre les récoltes canadiennes en décembre 2022.

Pour les consommateurs, une conséquence : le prix de la moutarde va continuer à augmenter. Non seulement à cause de la pénurie, mais aussi en raison de la hausse du coût des exploitants "que ce soit pour le pétrole ou les engrais, dont le prix a été multiplié par trois", déclare Fabrice Génin.