18 pop-up restaurants

Une petite faim ? Ca tombe (plutôt) bien ! Organisé par sessions de 4h30 à l'heure du déjeuner et du dîner, l'ouverture de ce temple éphémère de la gastronomie permet aux visiteurs de faire leur marché parmi les stands des quelques 27 chefs présents. Ci-dessous, le survolté Dan Yosha, chef du Balagan ("joyeux bordel" en hébreu), pose avec son équipe. Chantre de la cuisine cosmopolite avec son plat signature, le "kebab destructuré, tahi-fraîche, citron confit, harissa, tapenade et purée de sésame" , il figure parmi les nouvelles recrues du festival, qui avait pour volonté cette année de célébrer d'avantage la cuisine "aux multiples facettes, cosmopolite et intergénérationnelle" (Thierry Vincenty, DG- IMG France).
©  Cécile Debise / Journal des Femmes