Maïté : qu'est devenue la cuisinière des Landes ?

Tout le monde se le demande, quel âge a Maïté et surtout qu'est devenue cette cuisinière ? Non, elle n'est pas décédée. Retour sur une icône de la cuisine française.

Maïté : qu'est devenue la cuisinière des Landes ?
© LEFEVRE SYLVAINSIPA SIPA

Le 2 juin, c'est l'anniversaire de Maïté. Elle fête cette année ses 82 ans. Personne n'a oublié sa cuisine et son émission culinaire pour le moins musclée La cuisine des Mousquetaires. Mais qu'est devenue Maïté ? Explications et retour sur une vie tout en simplicité. 

De la campagne au petit écran

A Rion-des-Landes, dans le Sud-Ouest de la France, Marie-Thérèse Ordonez connue sous le nom de Maïté voit le jour en 1938. 20 ans après, la jeune femme épouse Pierrot avec qui elle a eu Serge, un fils unique. Son tout premier métier, elle l'exerce à la SNCF en tant qu'annonceuse. Concrètement, elle devait prévenir les ouvriers du passage imminent des trains à l'aide d'une trompette.

En 1983, grâce à un reportage sur l'équipe de rugby de Rion-des-Landes, le destin de Maïté va basculer. À cette époque, elle cuisine pour les joueurs de l'équipe. Patrice Bellot, réalisateur du reportage va s'intéresser de plus près à la cuisinière, une rencontre déterminante. En effet, elle sera placée aux commandes de l'émission culinaire La cuisine des Mousquetaires sur France 3. En 1997, la cuisinière des Landes apparaît dans l'émission À Table. Elle cuisine ensuite aux fourneaux de son propre restaurant "Chez Maïté" au cours des années 90. La carrière de Maïté se poursuit à la radio en tant que animatrice à Sud Radio. La cuisinière est connue pour ses émissions, mais aussi et surtout pour ce qu'elle est. Un bon caractère, un franc-parler, le tout dans la bonne humeur et la simplicité. En 2003, Maïté participe en tant qu'invitée à l'émission de télé-réalité Nice People. Quelques temps après, elle intervient aussi dans deux épisodes de l'émission C'est pas sorcier

En plus de toutes ses expériences, la cuisinière a sorti plusieurs livres, VHS et DVD sur la cuisine. En 2013, elle fait son retour sur le petit écran avec la chaîne "Chasse et pêche". Mais peu de temps après elle raccroche son tablier et disparaît du petit écran. Cette même année son fils, Serge, décède des suites d'un cancer. En 2015, une année compliquée s'annonce, son restaurant Chez Maïté est placé en liquidation judiciaire.  

Aujourd'hui, Maïté se consacre pleinement à ses deux petites filles au sein d'une demeure familiale. Pour retrouver pas moins de 600 recettes traditionnelles, la cuisinière et son acolyte Micheline vous propose leur livre intitulé La cuisine de Maïté paru aux éditions Michel Lafon. 

De l'anguille à l'ortolan, une légende de la télévision

À l'écran, la cuisinière des Landes a présenté quelques émissions telles que La cuisine des Mousquetaires aux côtés de Micheline Banzet, son bras droit et co-animatrice, À Table et a fait quelques apparitions sur la chaîne "Chasse et pêche". Un passage est d'ailleurs devenu culte, celui de "l'anguille". En effet, Maïté a du faire face à une anguille quelque peut réticente au fait d'être cuisinée. Il lui a alors fallu plusieurs bon coups de bâton pour en finir avec cette anguille. Dans les séquences inoubliables, il a aussi la recette de l'ortolan dans une vidéo pour le moins mise en scène. Elle y explique de manière minutieuse... et à la limite du torride, comment déguster un ortolan. L'Institut national de l'audiovisuel a d'ailleurs répertorié pas mal de moments cultes dans ses archives.

Des grands classiques de la cuisine française  

La cuisine de Maïté c'est avant tout de la générosité et de l'authenticité. Des bons plats traditionnels et conviviaux qui tiennent au corps. Pour faire du bon, il faut du bon. La cuisinière des Landes aime mettre en avant les plats du terroir à travers des recettes riches et copieuses telles que la crépinette au foie gras et la dinde aux cailles. Âme sensible s'abstenir, Maïté cuisine tout de A à Z tels que le sanglier, pas besoin d'un morceau tout prêt, elle le dépèce devant vos yeux, tout comme sa recette de canard où l'animal encore vivant doit être saigné. 

Sa cuisine signe le retour aux grands classiques avec, par exemple, sa fricassée d'escargots à la purée d'orties. Parmi ses recettes, il y a le fameux cassoulet de son village qu'elle prépare à l'aide d'un coqueron, un outil typique de la région. À la table de Maïté, vous trouverez donc des recettes riches de saveurs sans oublier… l'armagnac présent dans sa recette de homard flambé.

"On fait un bon repas, ou on n'en fait pas"

Maïté, c'est aussi des phrases cultes et un réel franc parlé. La cuisinière a un caractère bien trempé et ne mâche pas ses mots. "Il n'y a pas écrit bécasse, ici !" ou encore "Oh bonne mère !". Maïté a su conquérir les gourmands par sa cuisine mais aussi par ses expressions qui font d'elle un véritable personnage emblématique du petit écran. 

Cuisiniers