Déshydrateur alimentaire : comment et pourquoi utiliser cet ustensile ?

Le déshydrateur alimentaire a le vent en poupe. Mais à quoi ça sert exactement, et faut-il investir dans cette technologie ? On vous dit tout !

Déshydrateur alimentaire : comment et pourquoi utiliser cet ustensile ?
© yuragolub/123RF

A quoi sert un déshydrateur alimentaire ?

Il permet de retirer l'eau contenue naturellement dans les aliments, de manière à pouvoir les conserver plus longtemps.

Si le principe est connu depuis toujours (les hommes préhistoriques faisaient sécher fruits ou légumes au soleil !), la technique a évolué et les déshydrateurs assurent une meilleure maîtrise du processus dans des conditions sanitaires optimales.

Quel est l'intérêt d'un déshydrateur ?

  • L'un des atouts majeurs de la déshydratation est la concentration des saveurs : en éliminant l'eau, les parfums des aliments sont sublimés !
  • Le déshydrateur apporte un vrai "plus" côté nutrition. Les aliments étant séchés à basse température, les nutriments sont mieux préservés. Certes, la vitamine C (sensible à la chaleur) est atténuée, mais les minéraux, et notamment magnésium, potassium, calcium ou fer sont toujours bien présents.
  • En plus d'être un mode de conservation pratique, le déshydrateur alimentaire permet d'éviter le gâchis (fini les fruits et légumes qui moisissent faute d'avoir été mangés à temps !).

Quels aliments peuvent être déshydratés ?

Les aliments privilégiés restent les fruits et légumes. A condition qu'ils soient mûrs et sains, presque tous se prêtent au jeu de la déshydratation. Bien pratique pour venir à bout des excédents du potager ou des cagettes d'abricots achetées à petit prix en fin de marché. Vous pourrez aussi sécher des herbes aromatiques.

Comment utiliser un déshydrateur alimentaire ?

Le déshydrateur alimentaire ressemble à un four contenant des plateaux superposés sur lesquels on place les aliments. L'appareil, muni d'une résistance et d'un ventilateur, souffle de l'air chaud sur une longue durée et à basse température, garantissant un séchage régulier, sans caramélisation. Pommes, poires, fraises, tomates, carottes seront lavés et séchés puis coupés en lamelles et disposés sur les plateaux. Ne reste plus qu'à lancer la machine et à patienter (comptez plusieurs heures).

Comment savoir si un fruit est bien séché et déshydraté ?

Retirez une lamelle de fruit du déshydrateur et coupez-la au milieu : c'est au centre des morceaux que le séchage prend le plus de temps.

Comment consommer les aliments déshydratés ?

Ils se dégustent tels quels, à l'apéritif, ou en collation. Mais ils s'intègrent aussi dans des muffins, des cakes ou des pains. Parfaits également dans un muesli, au petit déjeuner.

Herbes et légumes peuvent être réhydratés dans une soupe, ou réduits en poudre pour agrémenter une salade ou un bouillon.

Comment conserver les aliments déshydratés ?

Une fois séchés, placez les aliments dans des bocaux que vous rangerez à l'abri de la chaleur et de la lumière et consommez-les de préférence dans les mois qui suivent pour profiter de toutes leurs saveurs.