Tomate séchée : avec ou sans huile, au déshydrateur, utilisation

Gorgées de soleil, elles nous séduisent par leur belle couleur et sont un véritable appel à la gourmandise. Mais connaissez-vous bien les tomates séchées ? Découvrez comment les choisir, les conserver et les utiliser… et même pourquoi pas les faire vous-même !

Tomate séchée : avec ou sans huile, au déshydrateur, utilisation
© funandrejss/123RF

Stars des recettes italiennes, les tomates séchées sont incontournables dans toute la cuisine méditerranéenne. Elles apportent à la fois de la couleur et des saveurs ensoleillées, intenses et fruitées à nos recettes.

Histoire et caractéristiques de la tomate séchée

Après la pomme de terre, la tomate figure parmi les légumes les plus consommés au monde ! Arrivée en Europe au XVIe siècle, elle a rapidement séduit les papilles, au point de devenir incontournable. D'où la nécessité de trouver un moyen de conserver ce produit d'été par excellence. C'est ainsi que s'est développée, en Italie et en Sicile, la technique du séchage des tomates, pour pouvoir en profiter toute l'année.

Traditionnellement, les tomates étaient séchées sur les toits de tuiles en été, et bien que le processus ne se soit industrialisé, nombre d'entreprises continuent à sécher les tomates au soleil.

Mais pour accélérer la perte en eau, les quartiers de tomates, déposés sur des claies, sont saupoudrés de sel, ce qui modifie un peu texture et goût. C'est pourquoi d'autres industriels préfèrent la méthode de la déshydratation au four à basse température, qui permet un meilleur contrôle du processus de déshydratation et donne aussi des tomates plus moelleuses, et sans sel.

Les calories et les infos nutritionnelles de la tomate séchée

Toute légère, la tomate est un aliment très peu calorique qui regorge de bienfaits nutritionnels. L'un de ses principaux atouts reste son exceptionnelle richesse en lycopène. Ce pigment qui lui donne sa belle couleur rouge est encore plus concentré dans la tomate séchée. Puissant anti oxydant, le lycopène protège les cellules de l'organisme contre les dégâts provoqués par les radicaux libres et agit en prévention des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers (notamment celui de la prostate).

La tomate séchée est également riche en minéraux et oligo-éléments (cuivre, fer, manganèse, potassium), ainsi qu'en beta carotène, et en vitamines B6, C et K. Aucune raison de s'en priver donc ! Attention toutefois, certaines tomates séchées sont très riches en sel, facteur d'hypertension.

Valeur nutritionnelle de la tomate séchée pour 100 g  
Protides 14 g
Glucides 43 g
Lipides 2,99 g
Calories 190 kcal

Comment choisir la tomate séchée ?

Les tomates séchées sont vendues en vrac ou en sachets. Préférez cette 2è option pour éviter tout problème d'hygiène et vérifiez la liste des ingrédients. Car certains produits renferment beaucoup de sel ! Vous en trouverez facilement dans les épiceries italiennes, en grandes surfaces, et sur les épiceries en ligne. 

Vous pourrez aussi faire vos tomates séchées " maison " : rincez les tomates, coupez-les en quartiers , épépinez-les et posez-les coupé côté vers le haut sur des claies, au soleil, dans un endroit bien ventilé. Vous pourrez également sécher vos tomates à four doux (90°C) pendant 3h… ou mieux encore, utiliser un déshydrateur, qui va sécher vos tomates dans des conditions optimales, à basse température (aux alentours de 50°C), ce qui préserve toutes leurs qualités organoleptiques et nutritionnelles.

Comment conserver la tomate séchée ?

Dans le cas des tomates séchées vendues en sachet, référez-vous à la DDM inscrite sur l'emballage. Certaines contiennent des additifs (sulfites par exemple) pour préserver leur coloration rouge. Celles qui n'en comportent pas peuvent donc brunir un peu, sans que cela n'altère leur saveur.

Si vous les faites vous-mêmes ou si vous les achetez en vrac, placez vos tomates séchées dans une boîte hermétique que vous garderez à l'abri de la chaleur, de la lumière et de l'humidité, pendant environ 3 mois.

Comment cuisiner et déguster la tomate séchée ?

Le mieux est de faire tremper vos tomates séchées dans de l'eau (ou de les faire blanchir à l'eau frémissante) afin de les réhydrater et d'ôter l'éventuel surplus de sel.

Ensuite, les utilisations sont multiples ! Coupées en lanières ou en dés, les tomates confites se glissent dans les salades (par exemple une salade caprese, avec mozzarelle, câpres et tomates fraîches), les omelettes, le riz, les haricots blancs ou les pâtes, sans oublier bien évidemment les pizzas, bruschettas et autres crostinis. Car les tomates séchées restent les stars de la cuisine italienne !  Vous pourrez également les intégrer dans un bouillon, dans un cake au fromage de chèvre ou à la feta, ou des muffins salés.

Et si vous utilisez les tomates séchées pour prépare un pesto maison ? Après les avoir blanchies, passez-les au mixer avec pignons, huile d'olive, épices et aromates. Ne reste plus qu'à tartiner la préparation sur des toasts, un sandwich ou s'en servir pour agrémenter des spaghettis. Vous pourrez même utiliser ce pesto maison pour préparer des petits feuilletés : badigeonnez-en une pâte feuilletée puis roulez la pâte en partant du haut, en serrant bien, jusqu'à la moitié du cercle. Faites de même de l'autre côté pour que les 2 boudins se rejoignent. Détaillez des tranches et enfournez. Idéal à l'apéritif !