Qu'est-ce que le label Green Food ?

Toujours en quête de la pépite éco-responsable qui émoustillera vos papilles ? Grâce à la plateforme Green Food, gourmandise dans l'assiette, mode de vie durable et préservation de la planète sont intimement compatibles. Avis aux fins gourmets, vos recherches risquent d'être on ne peut plus facilitées !

Qu'est-ce que le label Green Food ?
© Copyright Arina Habich 2014

AOP, Label Rouge, AB… Les rayons des supermarchés sont truffés de sigles vecteurs de gages de qualité. Si le combat est facilité lors de nos achats quotidiens, comment s'y retrouver dans la jungle des restaurants ? Augustin et Alexis, les trublions du goût engagés, mettent un coup de pied dans la fourmilière en lançant le premier label éco-responsable dédié aux enseignes ferventes du bien manger local et bio. C'est ainsi que Green Food est né, permettant aux consomma(c)teurs de dégoter un millésime d'adresses 100% développement durable friendly. Principes clés et critères pour intégrer le projet : zoom sur le nouvel organisme foodie et made in cocorico

Label Green Food : le concept qui affole les consommateurs sensibles  

Le label Green Food : une idée lumineuse pour certains, un constat sans appel pour d'autres. Les ravages de la Covid-19 accolés aux enjeux climatiques, nous invitent à revoir notre mode de consommation dans son entièreté (y compris dans notre assiette). 

En 2018, les nantais Augustin et Alexis ont contribué au projet commun, en dénombrant les enseignes considérées comme engagées dans le développement durable. Le leitmotiv des utopistes des saveurs ? Faire briller l'économie locale, l'agriculture biologique et minimiser l'emprunte carbone. Grâce à une charte environnementale conçue de toutes pièces, parcourir la carte de la France et trouver en un clic les adresses de restaurants traditionnels, crêperies et enseignes gastronomiques n'a jamais été aussi facile.  

Comment obtenir le Saint-Graal label ? 

Le principe est simple : respecter 6 des 10 critères de la charte Green Food. Cette dernière balaye les aspects de l'empreinte environnementale auxquels une adresse peut être confrontée : sourcing, gestion des déchets ou encore choix des énergies. Et pour vérifier que les cases soient cochées, un audit est réalisé d'une année sur l'autre dans l'ensemble des spots marqués "Green Food". 

Parmi les critères figurant sur la liste, commençons par l'impératif de base dans la création des assiettes : l'usage des produits bio ou locaux, à hauteur de 30 % pour le niveau "confirmé" et 65% pour le palier "ambassadeur".  

Sont également évoqués la proposition d'un menu végétarien, la mise en place d'une politique de tri sélectif et l'usage de produits d'entretien écologiques ou naturels au moins à 50%. Côté énergies, on privilégie un approvisionnement en énergies renouvelables et des dépenses énergétiques réduites, grâce à des éco-gestes permanents en cuisine et en salle. Enfin, n'oublions pas le sujet gaspillage alimentaire : les prix cassés et dons aux associations donnent une seconde vie aux invendus ; les déchets organiques font peau neuve par le biais du compostage et les doggy bags sont les bienvenus au restaurant ! 

Le label Green Food, c'est aussi un accompagnement  

Pour les restauranteurs en manque de ressources et motivés à l'idée de comptabiliser les 6 critères validant la charte, le label propose son expertise et accompagnement. Concrètement, ça donne quoi ? Dresser un bilan sur les pratiques actuelles et la situation du restaurant, épauler l'établissement en l'amenant vers la voix de la transition et esquisser des solutions concrètes avec des circuits courts et listes de producteurs locaux. 

Astuces