8 astuces pour manger sain et pas cher

Pas si simple de manger sain et pas cher ! Enfin, c'est ce que l'on croit… Pourtant, ces 8 astuces prouvent le contraire.

8 astuces pour manger sain et pas cher
© 123RF

Les agences de santé recommandent de manger 5 fruits et légumes par jour, ainsi que des féculents, des produits laitiers, de la viande et du poisson. Si chacun aimerait pouvoir prétendre à une telle alimentation, parfois le portefeuille nous en empêche… sauf si l'on connaît quelques astuces pour manger sain et pas cher que nous vous partageons ici.

1. Choisissez le lieu de courses le plus adapté

Évitez les supérettes et les commerces de type "express" dans lesquels les prix des produits sont souvent élevés. Privilégiez les hypermarchés ou supermarchés qui bénéficient de prix de gros et donc proposent des produits à moindre coûts.

Pensez à acheter vos fruits et légumes au marché, notamment lors des dernières heures. Les commerçants vous feront certainement des promotions sur les invendus.

Vous pouvez aussi regarder dans les commerces de proximité qui proposent des invendus à bas prix. En vous aidant d'applications comme Too Good To Go, vous pourrez obtenir des produits de bonne qualité à prix cassés sans avoir à aller très loin.

2. Planifiez vos menus et faites vos courses le ventre plein

Si vous devez retenir une astuce, c'est bien celle-ci : écrivez une liste de courses et faites vos achats sans avoir faim. Cela peut paraître anodin, mais en faisant cela, vous éviterez les tentations, et donc, les achats inutiles.

D'ailleurs, de manière générale, évitez les produits industriels. En plus d'être néfastes pour votre santé, les plats préparés et autres gourmandises sont souvent chers. Plutôt qu'un paquet de bonbons, achetez plutôt quelques pommes, la différence de prix sera visible immédiatement et votre corps vous en saura gré.

Pensez également à regarder les produits les plus bas dans les rayons, car c'est là que sont cachés les produits les moins chers. Ceux placés à hauteur des yeux sont le plus souvent les plus onéreux et donc ceux que les enseignes cherchent à mettre en avant.

3. Achetez en grande quantité

De façon générale, évitez les petites courses d'après travail, privilégiez les achats en grande quantité car le prix au kilo est souvent revu à la baisse. Pensez à acheter des produits secs qui se conservent facilement (farines, oléagineux, céréales…) et congelez les produits frais comme le poisson ou la viande. Quant aux fruits et légumes, cuisinez-les et congelez-les eux aussi, cela vous permettra de faire des économies, de mieux manger et de ne pas avoir à cuisiner chaque jour.

4. Optez pour des produits de saison et locaux

Acheter des tomates en hiver est mauvais aussi bien pour votre portefeuille que pour l'environnement. Les coûts de production et de transports se font ressentir sur le prix, et ces produits ne sont pas aussi savoureux qu'ils devraient l'être, alors mieux vaut acheter des aliments locaux et de saison. Il existe de nombreuses listes sur internet pour vous guider si vous avez un doute sur la saisonnalité de tel ou tel produit. Si vous cherchez des fruits et légumes pas chers en été, optez pour des patates douces, des tomates, des carottes, des pommes tandis qu'en hiver, regardez plutôt du côté des pommes de terre, des choux, des bananes, des poires, des clémentines… Pensez également à acheter des légumes bruts plutôt que des produits déjà lavés, coupés, épluchés ou râpés dont les prix de vente sont plus élevés.

5. Misez sur les légumes secs

En plus de regorger de nutriments, les légumes secs sont très économiques. Haricots, lentilles, pois et autres légumineuses se cuisinent facilement, rapidement et de multiples façons. Ils apportent également beaucoup à notre corps et remplacent très bien la viande ou le poisson en termes de protéines. Il existe de nombreuses recettes pour accommoder les légumineuses aussi bien en entrée, en plat qu'en dessert, cela peut être drôle de les essayer !

6. Inutile d'acheter des produits bio souvent

Certains fruits et légumes nécessitent moins de produits phytosanitaires tandis que d'autres, comme la banane, ont une peau suffisamment épaisse pour ne pas être impactés. Il n'est donc pas nécessaire d'acheter tous vos fruits et légumes au rayon bio qui est souvent bien plus cher. En revanche, si vous souhaitez acheter des fraises, des cerises, des raisins, des pommes, des poivrons, des tomates ou encore des pommes de terre, tournez-vous vers ceux issus de l'agriculture biologique.

Le poisson suit la même logique : un poisson bio ne vaut pas toujours mieux qu'un poisson sauvage, c'est même parfois le contraire. Optez donc plutôt pour du poisson frais ou surgelé.

7. Tournez-vous vers les produits surgelés et les conserves

Malgré ce que l'on croit, les aliments surgelés conservent presque toutes leurs valeurs nutritionnelles. Ils contiennent parfois autant que des aliments frais, alors n'hésitez pas à en consommer plus souvent, d'autant qu'ils sont tout à fait abordables.

De même, ne dénigrez pas les aliments en conserve comme les haricots, les légumineuses ou encore les poissons. Vendus à petits prix, ils apportent de nombreux nutriments. C'est le cas des poissons en conserve (sardine, maquereau, thon…) que les agences de santé recommandent de consommer une fois par semaine.

8. Cuisinez plus

Cuisiner soi-même plutôt qu'acheter des repas préparés est bénéfique pour votre santé et votre budget. Le batch-cooking, qui consiste à préparer une grande partie des repas de la semaine lors d'un après-midi, est une très bonne solution pour cela. Vous gagnerez plus de temps tout en évitant de grignoter et de manger des plats type fast-food.

Astuces