Labels alimentaires officiels, ce qu'il faut savoir

Bio, AOC, AOP, Label rouge... Vous les voyez sur vos produits en allant faire les courses. Pour vous ils sont synonymes de qualité, mais que signifient ces labels ? Que dit la réglementation ? Comment démasquer les fraudes ? On vous explique tout.

Labels alimentaires officiels, ce qu'il faut savoir
© Henry Schmitt - Adobe Stock

Les labels alimentaires sont si nombreux qu'il est parfois difficile de comprendre de quoi il retourne. Sont-ils gage de qualité nutritionnelle, de respect de l'environnement, de commerce équitable ? Quels sont les labels et logos officiels et que nous garantissent ? 

On compte de nombreux logos officiels de qualités des produits alimentaires en France et en Europe. Ces labels assurent des garanties différentes :​​​​​

Labels alimentaires officiels
Une qualité supérieure C'est le cas du Label Rouge. Il désigne des produits dont les conditions de productions ou de fabrication garantissent une qualité supérieure par rapport aux produits similaires dans le commerce.
Une origine géographique

Comme l'Appellation d'origine protégée (AOP) : toutes les étapes de production sont réalisées selon un savoir-faire reconnu dans une même aire géographique.

L'Appellation d'origine contrôlée (AOC) : désigne des produits répondant aux critères de l'AOP et protège la dénomination sur le territoire français. Elle constitue une étape vers l'AOP.

L'Indication géographique protégée (IGP) : identifie un produit agricole, brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d'autres caractéristiques sont liées à son origine géographique. Elle s'applique aux secteurs agricoles, agroalimentaires et viticoles

Un respect de l'environnement et/ou du bien-être animal Comme l'agriculture biologique (AB) : un mode de production qui allie les pratiques environnementales optimales, le respect de la biodiversité, la préservation des ressources naturelles et l'assurance d'un niveau élevé de bien-être animal. C'est aussi un mode de production qui exclut l'usage des OGM.
Une recette traditionnelle C'est le cas des spécialités traditionnelles garanties (STG), qu'on retrouve sur les produits dont les qualités spécifiques sont liées à une composition, des méthodes de fabrication ou de transformation fondées sur une tradition.

Ces labels officiels sont très contrôlés mais ne suffisent pas à eux seuls, à dire si un produit est de bonne qualité. En effet, ils valorisent chacun un seul critère. D'autres aspects (notamment nutritionnels) sont également à prendre en considération pour une consommation saine et responsable.

Il existe, par ailleurs, des labels contrôlés mais non officiels qui peuvent vous aider à faire le bon choix. Parmi eux, on retrouve notamment :

  • Origine France
  • Pêche durable
  • Commerce équitable/Fairtrade
  • Produit peu transformé...

En revanche, soyez vigilants vis à vis des logos et labellisations purement marketing comme "élu produit de l'année" ou "saveur de l'année", qui s'appuient sur l'avis d'un panel de consommateurs et n'apportent aucune garantie sur la qualité intrinsèque du produit.

Attention aux fraudes

Les labels officiels offrent certaines garanties mais il ne faut pas non plus perdre toute vigilance à la vue d'un logo. Les entorses sont nombreuses et les étiquetages peuvent être trompeurs. Lors d'un bilan de contrôle publié le 28 février 2020, les services de la répression des fraudes (DGCCRF) ont constaté des anomalies "dans plus d'un quart des contrôles". Les infractions sont de tout ordre : certains producteurs ne respectent plus les conditions mais continuent d'utiliser un logo sur leurs produits, et il y a parfois tout bonnement des usurpations de labels. L'appellation "Agneau de l'Aveyron", par exemple, s'est retrouvée apposée sur des agneaux abattus en Aveyron, mais qui n'ont jamais été élevés dans ce département. Des abus fréquents et généralisés sur de nombreux produits.
Autre conduite frauduleuse : les pratiques commerciales trompeuses. Les producteurs jouent parfois sur des détails ou des biais. Ainsi, la DGCCRF nous informe que "la commercialisation de viennoiseries AOP est encore souvent constatée alors que seul le beurre incorporé en tant qu'ingrédient bénéficie d'une AOP ("Beurre Charentes Poitou")". 
Alors, pour bien choisir vos produits, fiez-vous aux labels, mais pas uniquement. Regardez bien la composition des produits et ne vous laissez pas avoir par un étiquetage marketing. Retrouvez toutes les conditions de labellisations et de certifications sur le site de la DGCCRF.

Divers