Cranberry (Canneberge)

Ces grandes baies rouges à la saveur acidulée et pleines de vertus nutritionnelles s'apprécient sous toutes leurs formes. On vous aide à bien les choisir et les cuisiner au mieux.

Cranberry (Canneberge)
© Alicja Neumiler/123RF

Très répandues au Canada et aux Etats-Unis (ils assurent plus de 95 % de la production mondiale !), les cranberries commencent à connaître en réel engouement en France et s'insèrent aussi bien dans les recettes salées que sucrées.

Histoire et caractéristiques des cranberries

Plante vivace d'environ 30 cm de hauteur, la cranberry pousse dans les zones humides et froides d'Amérique du Nord. Sa culture nécessite beaucoup d'eau, et sa récolte est assez pittoresque : les champs de cranberries sont inondés et les baies mûres se détachent des plants pour remonter à la surface, formant une sorte de tapis de couleur rouge. Il suffit alors de ramasser les cranberries puis de les nettoyer et de les sécher.

Dénommée également "canneberge" au Canada, la cranberry se reconnaît à sa taille plutôt imposante, sa forme ronde ou ovoïde, sa chair relativement ferme et saveur intense, acidulée et fruitée. Si elles appartiennent à la même famille botanique, les cranberries se distinguent des airelles (qui poussent en France, dans les zones montagneuses) par leur plus grande taille.  

A quelle saison manger les cranberries ?

La récolte des cranberries a lieu de septembre à la mi-novembre. Elles sont commercialisées fraîches jusqu'en janvier.

Les calories et les infos nutritionnelles des cranberries

L'un des atouts les plus connus de la cranberry reste son rôle protecteur contre les infections urinaires. Plusieurs études ont prouvé que leur consommation, qu'elles soient fraîches, séchées, sous forme de jus, ou même en comprimés, permet de réduire la fréquence des infections urinaires chez les femmes. Il semblerait que les tanins contenus dans les baies évitent l'adhérence des bactéries dans la vessie et les reins. Les cranberries empêcheraient aussi la fixation de la bactérie Helicobacter pilori sur la paroi de l'estomac, le protégeant ainsi des lésions et des ulcères. Grâce à leurs teneurs élevées en flavonoïdes et polyphénols, les cranberries ont également un fort pouvoir anti-oxydant qui protège les cellules des radicaux libres responsables, entre autres, du vieillissement et de certains cancers. Ajoutons qu'elles sont riches en minéraux (potassium et zinc notamment) et en fibres.

Valeur nutritionnelle de la cranberry pour 100 g  
Protides 0,7 g
Glucides 7,6 g
Lipides 0,1 g
Calories 50 kcal

Comment choisir les cranberries ? 

Si vous avez la chance de trouver des cranberries fraîches, vérifiez qu'elles sont brillantes, charnues et bien fermes. Ce sont des signes de fraîcheur qui ne trompent pas ! En France, le plus souvent, c'est sous forme séchée que les cranberries sont commercialisées. Si vous les achetez en sachets, scrutez la liste des ingrédients et vérifiez qu'elles ne contiennent pas de sucres ajoutés ou ne sont pas enrobées d'huile.

Où trouver des cranberries fraîches ? 

Vous les dénicherez chez certains primeurs et supermarchés, en vrac ou conditionnées en sachets.

Comment conserver les cranberries ?

Fraîches, les cranberries se gardent très bien dans le bac à légumes du réfrigérateur pendant environ 3 mois. Vous pourrez également les congeler, après les avoir placées dans des petits sachets congélation.

Sous forme séchées, elles se conservent à température ambiante, comme les autres fruits secs.

Comment cuisiner et déguster les cranberries ?

Aux États-Unis, on ne saurait servir la fameuse dinde de Thanksgiving sans sauce aux cranberries ! Ces petites baies acidulées se marient également à la perfection au gibier, et apportent une saveur sans pareil et une subtile pointe d'acidité à un sauté de biche ou de chevreuil. Vous pourrez aussi les incorporer fraîches ou séchées à une sauce qui viendra accompagner un steak d'espadon ou un filet de sole. Les cranberries se plaisent aussi dans les salades composées ou pour donner une touche d'originalité à des légumes braisés.

En version sucrée, on pourra intégrer des cranberries fraîches dans une compote (avec d'autres fruits, pour atténuer leur acidité), une gelée ou une confiture. Vous pourrez aussi les préparer en tarte, (un incontournable au Canada !), avec des pommes et du sirop d'érable. Séchées, elles constituent un en-cas parfait pour les sportifs, et s'intègrent avec bonheur dans un muesli, un fromage blanc, des muffins, des cookies, un crumble ou un cake.

Le jus de cranberry, au goût fruité et acidulé, se déguste seul ou comme base de cocktail ou de smoothie, mélangé à du jus d'orange ou de pomme. Le sirop de cranberry pourra être utilisé pur pour napper des pancakes, ou être dilué dans un peu d'eau pour imbiber des biscuits dans un tiramisu revisité.