Zaatar

Sous ce nom quelque peu énigmatique se cache un subtil mélange d'épices et d'herbes incontournable dans la cuisine levantine. On vous dit tout sur le zaatar !

Zaatar
© Elena Moiseeva/123RF

Sa saveur est indissociable des recettes libanaises mais vous pourrez parfaitement l'intégrer dans des plats occidentaux, pour leur apporter une touche d'originalité et faire voyager les papilles.

Histoire et caractéristiques du zaatar

Littéralement, "zaatar" signifie "thym" en arabe. On le dénomme d'ailleurs parfois "thym arabe". Ce mélange d'herbes et d'épices serait né dans l'Egypte ancienne et aujourd'hui, il reste incontournable dans les cuisines libanaise et syrienne. Si la base du zaatar reste donc le thym, le sumac (épice de couleur grenat), les graines de sésame et l'origan sont les deux autres ingrédients quasi indispensables à sa préparation. Chaque chef, chaque famille possède sa propre recette, et on peut aussi y trouver du piment, du fenouil, de l'anis, de la coriandre ou du cumin.

Les calories et les infos nutritionnelles du zaatar

Ce mélange possède des atouts nutritionnels dus aux épices et herbes qui le composent. Le thym, aromate de base de ce condiment est doté de multiples propriétés. On lui connait en effet des effets anti-infectieux et anti-inflammatoires (il est notamment recommandé en infusion en cas de toux, de maux de gorge ou de rhume, et il aurait également un effet stimulant.

Puissant anti-oxydant (grâce à ses flavonoïdes), il apporte aussi du fer et du magnésium. Il faut toutefois nuancer tous ces atouts, le zaatar étant le plus souvent utilisé en faible quantité. Toutefois, comme il est un puissant exhausteur de goût, il permet d'avoir la main plus légère sur les matières grasses et le sel, ce qui peut s'avérer salvateur pour garder la ligne et la forme !

Valeur nutritionnelle du zaatar pour 100 g  
Protides 14 g
Glucides 28,8 g
Lipides 56,8 g
Calories 110 kcal

Comment choisir le zaatar ?

Comme pour toutes les épices en général, choisissez de préférence du zaatar présenté dans des sachets ou des boîtes hermétiques pour éviter qu'il ne perde ses arômes et ne s'évente. Vous pourrez vous en procurer dans les épiceries orientales ainsi que sur les sites d'épiceries fines en ligne.

Comment conserver le zaatar ?

Gardez-le dans un bocal fermé, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité (un placard de votre cuisine fera parfaitement l'affaire)

Comment cuisiner et déguster le zaatar ?

Le zaatar se plaît dans de multiples recettes. Au Moyen-Orient, on le retrouve dès le petit déjeuner, parsemé sur une galette de pain pita trempée dans de l'huile d'olive !

A l'apéritif, il est parfait saupoudré sur un houmous ou un caviar d'aubergines, mais il parfume aussi les crudités et les vinaigrettes. N'hésitez pas à un glisser quelques pincées dans une sauce au fromage blanc ou sur un fromage de chèvre frais. Mélangé à de l'huile d'olive, le zaatar peut également relever avec délice les marinades de volailles, viandes et poissons, mais aussi une simple bruschetta ou une poêlée de courgettes ou de pommes de terre. De manière générale, il fait fureur sur tous les plats de la cuisine méditerranéenne !

N'hésitez pas à le préparer vous-même : il suffit de mixer 2 cuillères à soupe de thym avec 1 cuillère à soupe de sumac, 1 cuillère à soupe de graines de sésame préalablement torréfiées, un soupçon d'origan et une pincée de sel. Vos papilles vont pouvoir voyager !