Piment

Doux, chaud ou ardent, le piment dévoile bien des facettes. Découvrez comment bien le choisir, le conserver et le cuisiner.

Piment
© belchonock - 123RF

Plante de la famille des solanacées, le piment est né en Amérique et a progressivement conquis le monde entier. Aujourd'hui, on le retrouve aussi bien dans la cuisine asiatique que sud américaine ou européenne.

Histoire et caractéristiques du piment

Le piment était déjà cultivé il y a plus de 7000 ans au Brésil et au Mexique. Les Aztèques furent les premiers à le cuisiner en l'introduisant notamment dans leur breuvage au cacao.  Ce n'est qu'au début du XVIè siècle que le piment arrive en Europe, grâce à Christophe Colomb. Progressivement, la culture du piment se répand sur tous les continents et aujourd'hui, il est cultivé aussi bien en Asie qu'en Amérique, en Afrique ou en Europe.

Rouge, vert, jaune, long ou arrondi, il existe une multitude de formes et de variétés de piment, dont les saveurs sont plus ou moins prononcées. Ce piquant est lié à la capsaïcine, une substance qui, selon sa concentration, détermine la force du piment. Cette force est mesurée par l'échelle dite de "Scoville" (du nom de son inventeur, un pharmacologue américain) : graduée de 0 à 10, elle va du plus neutre (le poivron, ou piment doux) au plus explosif en bouche (le piment Habanero). En général, plus le piment est petit, et plus son goût est ardent.

À quelle saison manger du piment

En France, le piment (et notamment le piment doux ou le piment d'Espelette) est récolté à la belle saison, à partir de juillet. Sa cueillette s'étend jusqu'en novembre, aux premières gelées.

Les calories et les infos nutritionnelles du piment

L'un des principaux atouts du piment reste sa richesse en capsaïcine. Cette substance est un puissant anti oxydant qui agit contre le vieillissement prématuré des cellules. De récentes études ont prouvé que la capsaïcine augmentait la sensation de satiété et le métabolisme. Consommer du piment permettrait donc de manger moins et pourrait éviter le surpoids ! Autre atout, en relevant les plats, le piment aide aussi à moins saler. Un avantage de taille pour tous ceux qui souffrent d'hypertension.

Riche en fibres, le piment est également  bien pourvu en provitamine A (carotène), ainsi qu'en vitamines B et C, et présente une bonne source de potassium et d'oligo-éléments.

Valeur nutritionnelle du piment pour 100 g  
Protides 1,7
Glucides 7,7
Lipides 0,32
Calories 44 kcal

Comment choisir le piment

  • Si vous les achetez frais, vérifiez qu'ils sont bien fermes, et que leur couleur est vive et brillante.
  • Si vous optez pour du piment en poudre, assurez-vous qu'elle n'est pas éventée et dégage un parfum agréable.

Comment conserver le piment

Frais, le piment se conserve jusqu'à 15 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, emballé dans un sac en papier.
N'hésitez pas non plus à le congeler, entier ou émincé, tel quel ou après avoir été grillé ou blanchi. Et si vous êtes adepte des bocaux, conservez vos piments dans de l'huile ou du vinaigre. La poudre de piment quant à elle se conserve plusieurs mois dans un bocal hermétique, à l'abri de la lumière, de la chaleur et de l'humidité

Comment cuisiner et déguster le piment

Pensez à vous munir de gants lorsque vous manipulez des piments. Car si vous touchez vos yeux ou vos lèvres après les avoir émincés, vous pourriez provoquer des irritations particulièrement douloureuses !

Une fois le piment lavé, coupez-le dans la longueur, ôtez les graines et membranes blanches puis détaillez votre piment en rondelles, en cubes ou en lamelles. Soyez parcimonieux : un seul piment, ou 1 à 2 pincées, si vous l'utilisez en poudre, devraient suffire pour un plat. Le piment se plait de l'entrée au dessert : cru, il parfume une salade, un tartinable ou un carpaccio. Vous pourrez aussi l'intégrer dans une poêlée de légumes, une sauce tomate, un gratin ou une pizza. Très prisé dans les cuisines asiatiques, guadeloupéennes ou sud américaine, on le retrouve dans le curry, le chili con carne, le guacamole ou les acras. Ses utilisations sont infinies et on peut même l'intégrer à un dessert : il fait merveille associé au chocolat !