Mangoustan

Fruit exotique par excellence, le mangoustan se consomme essentiellement en salade de fruits. Mais il a bien d'autres secrets et vertus. Est-il facile d'en trouver, comment se conserve-t-il ? Voici tout ce que vous devez savoir sur ce fruit.

Mangoustan
© Thanh Thu Thai/123RF

Ah le mangoustan ! Avec ses allures de petite balle violine qui se situe entre la figue et le fruit de la passion, le mangoustan cache un cœur blanc charnu en corolle magnifique. Sous ses airs dodus très appétissants, il développe une finesse en bouche qui invite forcément à l'évasion gustative.

Histoire et caractéristiques du mangoustan

Mang Khut en thaïlandais, Manggis en balinais ou javanais, le mangoustan est originaire de l'Asie du Sud Est (Indonésie, Malaisie et Thaïlande essentiellement) mais l'Inde en est le premier producteur au monde. Découvert et cultivé depuis l'Antiquité, il a ensuite été introduit en Amérique Latine, et même en Grande-Bretagne, sous serre. Une légende plus ou moins avérée dit que la Reine Victoria en raffolait, d'où son surnom de "Reine des fruits" !

Le mangoustan est issu de l'arbre tropical le mangoustanier, qui peut atteindre 25 mètres de hauteur. La fleur qui éclot au printemps, aux éclats rose carmin rainurés de blanc, laisse ensuite place au fruit, qui se reconnaît à sa bogue épaisse et à sa couleur aubergine, quand il est mûr. Ses quartiers, ou arilles, composées d'une chair blanche généreuse et exquise renferme chacune un noyau en forme de petite amande.

Le mangoustan a un caractère... bien "trempé" ! En effet, s'il lui faut beaucoup de chaleur, il réclame aussi de l'humidité en continu, dû à ses racines courtes. Le mangoustanier met une bonne dizaine d'années à produire ses premiers fruits, pour atteindre ensuite environ 2000 mangoustans par arbre.

A quelle saison manger le mangoustan ?

En Asie, il est surtout récolté et consommé de juillet à septembre, même si on en trouve toute l'année. Évidemment, il n'est pas facile de le consommer en Occident, sans que le goût n'en soit altéré. Directement importé d'Asie dans certaines épiceries ou supermarchés asiatiques, il vaut mieux le déguster sur place, en Thaïlande ou à Bali, pour en savourer son goût unique.

Les calories et les infos nutritionnelles du mangoustan

Le mangoustan est riche en potassium, vitamine C et vitamine B12, indispensable au bon fonctionnement du système nerveux, des muscles et du cœur. Faible en calories et riche en fibres, il facilite le transit intestinal. Il possède également des propriétés anti inflammatoires, antibactériennes, anti-allergènes et antioxydantes. Celles-ci permettent de lutter contre le vieillissement des cellules et de la peau. Les Asiatiques utilisent depuis très longtemps le mangoustan et son écorce à des fins thérapeutiques, cosmétiques (fabrication d'huiles) et médicinales. On le trouve ainsi dans les traitements cutanés, pour les maux de tête, les problèmes respiratoires, les rhumatismes.

Valeur nutritionnelle du mangoustan pour 100 g  
Protides 0,41 g
Glucides 17,9 g
Lipides 0,58 g
Calories 73 kcal

Comment choisir le mangoustan ?

Plus un mangoustan est mûr, plus son péricarpe (sa coque) est dur et moins il sera mangeable. Pour le choisir, il suffit donc de le presser légèrement pour s'assurer de sa tendreté. Le nombre d'arilles varie en fonction du nombre de lobes sur la bogue. Plus ils sont nombreux, plus les quartiers sont juteux et sans graines.

Comment conserver le mangoustan ?

Plutôt dans le bas du réfrigérateur, si vous souhaitez le conserver une petite semaine et deux à trois jours à l'air libre, pour le déguster rapidement. Comme les exportations sont limitées à cause de la fragilité de ce fruit exotique, sachez qu'on peut le trouver en conserve ou en surgelé.

Comment cuisiner et déguster le mangoustan ?

Sa chair, si délicate, ne peut être cuite et le mangoustan en perdrait sa saveur. Alors, il sera parfait en salade, jus et sorbet. En Thaïlande, il existe aussi sous forme de vin, une curiosité en soi ! Il est aussi possible de l'imaginer dans les desserts sans cuisson, soyons créatifs : un cheesecake ou une charlotte au mangoustan, ou pour agrémenter un yaourt grec ou du fromage frais, il vous emmènera dans un voyage culinaire unique.