Cyril Lignac, du gourmand et du croquant au service de l'assiette

En l'espace d'une dizaine d'années seulement, Cyril Lignac s'est imposé comme le chef préféré des Français ! Pâtisseries et chocolateries gourmandes sont au cœur de son travail et ses restaurants parisiens ne désemplissent pas… A tout juste 40 ans, l'Aveyronnais a un CV bien garni et des recettes plein la marmite !

Cyril Lignac, du gourmand et du croquant au service de l'assiette
© Cyril Lignac

Aveyronnais dans l'âme, Cyril Lignac a décidé de voyager partout en France pour découvrir et expérimenter la cuisine auprès des grands maîtres de la gastronomie française, comme Alain Passard, Pierre Hermé ou encore les frères Pourcel. Son amour de la bonne chair et son désir de revisiter les classiques de la cuisine française tout en apportant sa touche généreuse ont réussi à l'imposer comme l'un des chefs les plus en vue de sa génération. Présent sur les chaînes du groupe M6 dans le cadre d'émissions culinaires à succès, Cyril Lignac est également détenteur d'une étoile au Guide Michelin.

Un parcours de chef généreux

Si vous demandez à Cyril Lignac de vous raconter pourquoi il a choisi de devenir cuisinier, il vous répondra à coup sûr que ce sont les formidables ambiances de dîner chez ses parents qui ont initié sa passion pour la bonne chair... Né le 5 novembre 1977 à Rodez, le jeune Aveyronnais obtient à l'âge de 18 ans un CAP de pâtissier, glacier, chocolatier et cuisinier au lycée hôtelier de Villefranche-de-Rouergue et, signe du destin, finit même 1er apprenti de Midi-Pyrénées ! Par la suite, il entre dans les cuisines du restaurant étoilé Le Vieux Pont, à Belcastel, aux côtés de la Cheffe Nicole Fagegaltier. De cette expérience riche et intense aux côtés de sa "maman en cuisine" comme il aime l'appeler, le jeune apprenti confirmera son amour du métier. 

biographie-cyril-lignac
© LAURENT BENHAMOU/SIPA

Quelques mois plus tard, armé d'une soif d'apprendre inextinguible, Cyril Lignac débarque à Paris pour intégrer en tant que commis, la brigade du prestigieux chef – triplement étoilé s'il-vous-plaît – Alain Passard. Suivront les cuisines de la maison Pierre Hermé, des frères Pourcel puis celles d'Alain Ducasse. Mais c'est l'année 2005 qui marque un véritable tournant dans sa carrière. En effet, David et Cathy Guetta l'embauchent pour son premier poste de chef dans leur restaurant baptisé La Suite. C'est ici qu'il se fait repérer par une productrice de télévision grâce, en partie, à sa bonne humeur légendaire et à son enthousiasme sans faille. Cette bonne fée lui ouvre ainsi les portes de l'aventure Oui, Chef ! diffusée sur M6. Le programme culinaire qui propose à un jeune chef de former une brigade pour ouvrir son restaurant est un véritable succès. La spontanéité et le talent de cuisinier de Cyril Lignac l'imposent sans grande difficulté comme le chef le plus médiatique et le plus apprécié du PAF.

Les années qui suivent, il poursuit sa collaboration fructueuse avec M6 et devient omniprésent dans les émissions culinaires à succès comme Top Chef ou encore Le Meilleur pâtissier. Cette notoriété croissante fait régulièrement de lui le chef préféré des français. "Je suis exubérant de passionSouvent les gens me disent : "Vous êtes comme à la télé." Mais comment veux-tu que je sois ?", répondait-il aux journalistes du Monde qui le questionnaient sur ses secrets de cuistot pour ravir le cœur des Français. Un dynamisme à toute épreuve, une crédibilité renforcée par son étoile au Guide Michelin et la fidélité de sa clientèle.

Sur le plan de la vie privée, Cyril Lignac tient surtout à rester discret, bien qu'on lui connaisse quelques aventures.

Des institutions parisiennes à succès

Fort de cet engouement, le jeune chef réalise son rêve d'enfant en ouvrant son premier restaurant parisien, Le Quinzième, situé dans le 15e arrondissement de Paris. Et sa pugnacité paie : après sept années de travail acharné pour perfectionner ses menus, sa cuisine obtient une étoile au Guide Michelin ! Cette récompense sonne comme un joli pied de nez à tous ceux (dont le prestigieux chef Joël Robuchon qui estimait alors que Cyril Lignac était un "Chef Kleenex") qui arguaient que son succès serait de courte durée…

Satisfait mais loin d'être rassasié, Cyril Lignac poursuit donc sa route en reprenant en 2008 l'institution Le Chardenoux, élégant bistro abrité dans le 11e arrondissement de Paris, puis en inaugurant en 2011 le restaurant Aux Près, une adresse culte de Saint-Germain-des-Près, rue du Dragon. En 2016, le restaurateur ouvre dans le même quartier, Le Bar des Prés, qui propose une cuisine aux saveurs asiatiques. Ces différentes ouvertures et reprises d'établissements cotés, révèlent Cyril Lignac sous les traits d'un entrepreneur hors pair.

La gourmandise à l'honneur dans ses pâtisseries et chocolateries

Fidèle à sa formation de pâtissier, c'est tout naturellement que Cyril Lignac se lance dans l'aventure de la pâtisserie avec le chef pâtissier Benoît Couvrand. En 2011, ils créent ensemble La Pâtisserie, déclinée en 5 commerces de proximité qui proposent à tous les becs sucrés, des pâtisseries gourmandes qui allient tradition et modernité. Baba au rhum, Tarte au citron, Royal chocolat ou encore Paris-Brest pécan… Telles sont les spécialités les plus plébiscitées de ce chef au grand cœur !

En 2016, pour répondre à la demande croissante des parisiens amateurs de douceurs, le duo ouvre La Chocolaterie rue de Chanzy, dans le 11e arrondissement. Ce lieu de vie, entièrement dédié au cacao, accueille les gourmands qui souhaitent s'attabler pour une petite gourmandise… chocolatée !

Une cuisine régressive oui, mais raffinée s'il-vous-plaît !

La cuisine de Cyril Lignac est savamment étudiée pour toucher la mémoire et le cœur… "Je ne cherche pas la complication, la réflexion. J'ai découvert la cuisine gourmande avec un plat de langoustines à la crème d'Éric Frechon qui m'a ému aux larmes. Je me suis dit : ma cuisine aussi sera gourmande et sincère, comme un câlin". Et le pari est réussi ! Cyril Lignac s'est imposé comme le maître de la cuisine revisitée. Son credo ? Allier dans un même mouvement, tradition et modernité !

Des recettes douces et subtiles

Le chef s'inspire énormément des saveurs asiatiques qu'il marie à la perfection avec la gastronomie traditionnelle française. Il suffit de jeter un œil à sa carte au Bar des Prés pour s'en convaincre : tomates maraîchères caramélisées au miso, avocat, coriandre, thon chu-Toro mi-cuit au yuzu et huile de sésame grillé tiède, ou encore galette craquante, tourteau au curry Madras, avocat et citron vert. Dépaysement garanti !

Côté "retour en enfance", comment ne pas citer son fameux gratin dauphinois, dont les pommes de terre cuisent doucement dans le lait… Cette recette sonne comme une ode à la gourmandise et aux bons souvenirs d'antan ! Enfin, si l'on ne devait citer qu'une seule recette, LE plat signature de Cyril Lignac, ce serait... l'Equinoxe. Composée d'une crème légère à la vanille Bourbon, d'un cœur au caramel et d'un biscuit au Spéculoos, cette pâtisserie est plébiscitée par les gourmands.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Équinoxe... @philippevauressantamaria #instagood #love #friends #picoftheday @benoitcouvrand #gourmandcroquant #cyrillignac

Une publication partagée par Cyril Lignac (@cyril_lignac) le