Comment bien conserver ses restes alimentaires ?

Comment conserver ses restes alimentaires quand on a fait trop à manger ? Pour éviter une intoxication alimentaire et préserver tous les bienfaits des aliments, des règles sont à respecter. Faut-il mettre des plats préparés sous vide, dans des boîtes hermétiques ou au frigo ? On vous dit tout.

Comment bien conserver ses restes alimentaires ?
© Heinz Leitner - 123RF

Qui n'a jamais cuisiné un plat de lasagnes bien trop grand ou un couscous pour dix alors que vous n'êtes que deux à la maison ? Que vous soyez sensible à la cause environnementale ou par souci économique, vous êtes nombreux à vous préoccuper du sort de vos restes. Pour ne pas gaspiller, vous les conservez pour les manger plus tard. Mais êtes-vous bien au courant des bonnes pratiques en matières de conservation des restes alimentaires ? Pour être incollables sur la question, suivez le guide.

Les restes, une question de temps

Le temps tient une place primordiale dans les bonnes pratiques à respecter pour conserver vos plats préparés.

Conditionner les plats préparés

La première règle, avant de savoir où les conserver est de bien enfermer les restes de façon hermétique. Trois solutions préviendront la prolifération des bactéries éventuelles dans tout le frigo mais également la propagation d'odeur et le dessèchement des aliments :

  • Les boites hermétiques : ce sont vos alliées numéro 1 pour la conservation des restes. Privilégiez les récipients en verre qui résistent mieux à la chaleur.
  • Les films alimentaires : ils sont très pratiques car ils adhèrent facilement aux plats et assiettes et l'on peut voir ce qu'il y a dedans en un coup d'œil. Et il en existe de toute sorte : cellophane, à la cire d'abeille ou végétale, lavable, qui passe au micro-ondes…
  • Le papier aluminium : côté mat ou brillant, peu importe. Il faut simplement bien rabattre les bords autour de votre récipient ou préparation.

Vous pouvez aussi conditionner vos restes grâce au récipient sous-vide qui permettent d'en extraire tout l'air grâce à une pompe manuelle ou électrique. Elle vous permettra de conserver vos plats cuisiner, 4 à 5 fois plus longtemps.
Important aussi, les casseroles ne doivent pas être entreposées directement au réfrigérateur : transvasez les aliments qu'elles contiennent dans des boîtes hermétiques, ou des plats adaptés, à plus forte raison si elles sont encore chaudes.

Conserver ses restes alimentaires au frigo

Le réfrigérateur justement, c'est sans conteste notre premier réflexe. Pratique, cette grosse armoire sauve tous les aliments de la perdition. Il suffit juste de prendre soin de ne jamais trop le remplir. Ainsi, la température reste constante et l'air frais peut circuler entre les aliments. À savoir également que les restes, emballés, doivent séjourner sur les clayettes (grilles) et non sur les étagères pleines. Cela favorise la circulation de l'air et donc le bon refroidissement. Enfin, quels qu'ils soient, les restes ne peuvent se conserver plus de deux ou trois jours.

Conserver ses restes alimentaires au congélateur

Le temps de conservation y est bien sûr plus long. Là aussi, toutefois, quelques conseils pratiques permettent d'en optimiser l'utilisation :

  • Privilégiez les contenants bien fermés comme les sachets en plastique à zip. Mais surtout, pensez à noter la date d'emballage afin de ne pas les y laisser trop longtemps.
  • Avant de congeler les aliments, faites-les redescendre en température dans le frigo.
  • Rien de mieux que la décongélation lente au réfrigérateur. Le four à micro-ondes constitue toutefois aussi une alternative rapide, sûre et efficace. Une fois décongelés, par contre, ils devront absolument être consommés dans les trois ou quatre jours... Sinon, sans scrupule, jetez-les.D'autres alternatives sont possibles pour conserver ses aliments à condition qu'il ne s'agissent pas de plats préparés.

Et pour réchauffer ses restes alimentaires ?

La règle à connaître est simple : pas de réchauffage lent. Il faut en effet faire monter très rapidement la température assez haut pour détruire et/ou prévenir les éventuelles bactéries. En d'autres termes, les liquides doivent bouillir et les solides être saisis à feu fort.

Attention, une fois les restes réchauffés, même si vous n'avez pas tout mangé à la fin du repas, c'est direction poubelle ou bac à compost ! Sans autre forme de procès. Et quand il y a un doute, pas de doute : direction poubelle également.