La saisonnalité des fromages : le calendrier

Des cheesovores ? Ne manquez pas notre calendrier des fromages humant, pour savoir quels sont les fromages de saison en automne, en hiver, au printemps ou encore en été. Dites CHEESE !

La saisonnalité des fromages : le calendrier
© Baiba Opule

Si les fruits et légumes ont leurs saisons, les fromages n'échappent pas à la règle. Eh oui, de l'automne à l'hiver ou du printemps à l'été, le lait utilisé pour mitonner le régressif fromage n'aura pas le même goût de par l'alimentation de la vache. La saison du Cabécou ? Ou du Camembert ? Grâce à notre calendrier 2.0, composez votre plateau de fromages idéal et découvrez à quel moment de l'année consommer ces produits délicieusement humants. 

Les fromages d'automne

Le regain, késako ? Si les étés sont souvent marqués par la sécheresse, ne tardent pas les premières pluies qui permettent à l'herbe de se fortifier et au lait d'accroître sa richesse aromatique. Concrètement, ce regain enrichira les fromages d'été, grâce à une saveur prononcée et plus corsée.

Si des amateurs de croûtes lavées ou fleuries se trouvent dans l'assistance, ils ne manqueront pas durant la saison automnale l'enivrant goût du : 

Pour les aficionados de pâtes persillées, on laisse place au coup d'envoi du : 

  • Bleu d'Auvergne
  • Bleu de Causses 
  • Fourme d'Ambert 

Enfin, les fervents défenseurs des pâtes pressées baveront devant du :

  • Comté
  • Laguiole
  • Abondance
  • Cantal
  • Tomme de Savoie

Les fromages d'hiver

En hiver, les animaux passent le plus clair de leur temps dans l'étable, où ils dégustent à foison du foin. Au final ? Sur le plan nutritionnel, on obtient un lait moins riche et goûtu. Au niveau des fromages, nos estomacs se délecteront avec des produits au temps d'affinage moyen et long, qui arriveront à terme durant la période hivernale. Ainsi, on dégustera : 

  • Côté pâtes molles : le Brie, le Livarot, le Mont d'Or et le Pont-l'Evêque
  • Côté pâtes pressées (cuites l'été précédent) : le Laguiole, le Comté 18 mois, le Morbier, le Comté, le Gruyère, le Beaufort, la Tête de moine 
  • Côté pâtes persillées : le Roquefort et le Bleu de Gex 

Les fromages de printemps

Exit le foin ! Au printemps, les vaches se ravissent avec une herbe fraichement poussée au sein de pâturages fleuris. Le lait gagnera donc en subtilité comparé à l'hiver.  Durant cette saison, on fait main basse sur des fromages à l'affinage plus court, autrement dit des produits frais : 

  • Pour les pâtes molles : la Brique, le Bouton d'Or, le Brebiou, le Coulommiers, le Saint-Marcellin, le Camembert, le Brie, le Neufchâtel, le Livarot, l'Époisses, le Saint-Félicien
  • Pour les pâtes pressées : l'Emmental, le Cousteron, le Chaussée aux Moines, le Saint-Nectaire, la Mimolette
  • Pour les pâtes persillées : le Roquefort, le Gorgonzola 
  • Pour les chèvres frais : le Cabécou, le Pélardon, le Crottin de Chavignol, le Chabichou
  • Pour les autres fromages frais : le Saint-Morêt, la Burrata

Les fromages d'été

Les pâtes pressées non cuites : les coqueluches de la saison estivale ! La principale raison demeure la pleine maturité de ces dernières durant la saison. En manque d'inspiration pour remplir votre tablée à l'ombre des citronniers ? On vous distille nos conseils :

  • Pour les pâtes molles : le Reblochon, Maroilles, le Camembert, le Brie, le Saint-Félicien
  • Pour les pâtes pressées : le Cantal jeune, l'Ossau-Iraty, l'Aligot, le Beaufort, l'Abondance, Le Comté, Le Gruyère, le Beaufort, le Laguiole, le Salers, le Saint-Nectaire, le Grana Padano, le Pecorino Romano
  • Pour les pâtes persillées :  le Bleu d'Auvergne, le Bleu de Causses, le Bleu de Gex,  le Gorgonzola 
  • Pour les fromages frais : la Faisselle, la Feta, la Ricotta, la Burrata 

Et pour la petite histoire, même si très appréciée au pied des pistes de ski, c'est bien en été que la tartiflette devrait pointer le bout de son nez. En effet, le Reblochon est fabriqué en juin et ne nécessite que 15 à 25 jours d'affinage.  

Astuces fromages et produits laitiers