Haricot rouge

Produit emblématique d'Amérique latine, le haricot rouge est l'un des légumes secs les plus consommés au monde. Suivez toutes nos astuces pour bien le choisir, le conserver et le cuisiner.

Haricot rouge
© Sudchanham - 123RF

​Véritable trésor nutritionnel, le haricot rouge est bien connu comme ingrédient de base du chili con carne. Mais il se plait dans bien d'autres recettes !

Histoire et caractéristiques des haricots rouges

Originaires d'Amérique centrale et Amérique du Sud,  les haricots rouges ont longtemps constitué la base de l'alimentation du continent américain, avant de conquérir l'Europe. Aujourd'hui, les principaux producteurs restent l'Amérique latine, les Etats-Unis, mais aussi l'Inde. Généralement cultivées sous des climats doux, certaines variétés, dont le "rognon de coq", à gros grain rouge foncé, sont produites en France.

Le haricot rouge appartient à la famille des fabacées ; il fait partie des haricots à écosser, dont on ne consomme que les graines, qui doivent obligatoirement être cuites (crues, elles peuvent être toxiques).

La meilleure saison des haricots rouges

En France, la saison du haricot rouge frais est très courte : il n'est disponible qu'en plein été, au mois d'août et septembre. Sec, on le trouve toute l'année, en vrac, ou le plus souvent conditionné en sachet.

Les calories et les infos nutritionnelles des haricots rouges

Comme tous les légumes secs, le haricot rouge est riche en protéines végétales. Associé à des céréales,  il peut d'ailleurs remplacer la viande (et est de ce fait très apprécié des végétariens).

Quasiment dépourvu de graisses, il est riche en glucides complexes, qui libèrent l'énergie progressivement dans l'organisme, évitant ainsi fringales et "coups de barre" ! Excellente source de fibres, qui garantissent un bon transit intestinal, le haricot rouge apporte également des vitamines B9 (importantes pour le développement du fœtus chez la femme enceinte), mais aussi des minéraux dont du potassium, du fer et du phosphore, essentiels pour la santé des os et du système nerveux.

Valeur nutritionnelle du haricot rouge cru pour 100 g  
Protides 22,5 g
Glucides 46 g
Lipides 1 g
Calories 314 kcal
> Plus d'infos sur les calories du haricot rouge cru

Comment choisir les haricots rouges

Si vous avez la chance de trouver des haricots rouges frais, vérifiez que les cosses sont bien fermes et non tâchées. Les graines de haricots secs doivent être fermes, brillantes et lisses, avec une couleur étincelante. Vous trouverez également des haricots rouges cuits, en conserve, très pratiques pour éviter le long temps de cuisson !

Comment conserver les haricots rouges

Frais, les haricots rouges se gardent environ 2 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. Secs, ils se conservent plusieurs mois dans un récipient hermétique, à l'abri de la lumière et de l'humidité. Évitez de les garder plus d'1 an, car ils risquent d'être moins digestes.

Comment cuisiner les haricots rouges

Comme la grande majorité des légumes secs, les haricots rouges doivent être trempés pendant environ une nuit avant d'être cuisinés. Cette réhydratation permet de les rendre plus digeste et de diminuer le temps de cuisson.

Une fois égouttés, le plus simple est de verser les haricots dans une grande casserole, de recouvrir largement d'eau froide non salée puis de cuire pendant une bonne heure. Ils constituent un accompagnement parfait pour une volaille ou une viande rôtie.

L'une des recettes les plus connues reste le chili con carne, mais les haricots rouges s'intègrent dans bien d'autres recettes. Aux Antilles par exemple, on les prépare en fricassée avec du poulpe et de la tomate. Les haricots rouges se plaisent aussi en velouté, en purée, ou froids, en salade, avec une vinaigrette bien relevée. Et pour surprendre vos convives, osez préparer un brownie ou un gâteau au chocolat et haricots rouges. Moelleux garanti !