Daïkon

On le nomme le radis oriental, le radis japonais ou encore le navet séché, le daïkon ne laisse pas indifférent aux fourneaux ni en bouche. Croquant et doux à la fois, ce radis typique de l'alimentation japonaise a de quoi surprendre !

Daïkon
© narong316/123RF

Le daïkon, un ingrédient typiquement japonais revisité de mille et une façons en cuisine avec, pour boussole, une saveur toujours intacte. 

Histoire et caractéristiques du daïkon

Grand et blanc, le daïkon est un radis japonais des plus originaux. Ressemblant davantage à une immense carotte qu'à un radis, le daïkon est un met incontournable au Japon où il est consommé cru ou cuit. Savoureux et croquant, il présente une peau lisse et une chair blanche et laisse un goût piquant en bouche, un peu comme le gingembre et le radis rouge et blanc.

Il existe de nombreuses variétés de daïkon parmi lesquelles l'aokubi-daikon, très courant au Japon, le sakurajima-daikon ou encore le moriguchi-daikon. Le premier est ferme et doux, peu calorique et riche en vitamine C et en fibres. Le deuxième est le plus gros et le plus lourd. Il sert à la réalisation de ragoûts. Quant au troisième, c'est le radis le plus long du monde puisqu'il peut mesurer entre 1 et 2 mètres. Il entre dans la réalisation de la saumure.

Le daïkon, par la diversité de ses variétés, permet mille et une dégustations, mille et une saveurs.

A quelle saison manger le daïkon ?

C'est plutôt en automne et en hiver que le daïkon est consommé, surtout pour profiter de sa chair juteuse et sucrée juste comme il faut. Mais rien ne vous empêche de le consommer tout au long de l'année.

Les calories et les infos nutritionnelles du daïkon

Favorable pour notre santé, le daïkon représente un ingrédient de choix pour notre organisme. On le considère comme un brûle-graisse car il draine et évite les gonflements. Beaucoup recommandent de le consommer plusieurs fois par semaine. Peu calorique, le daïkon est également riche en fibres, en vitamine C, en oligo-éléments, en minéraux et en anti-oxydants.

Valeur nutritionnelle du daikon pour 100 g  
Protides 0,6 g
Glucides 4,1 g
Lipides 0,1 g
Calories 18 kcal

Comment choisir le daïkon ?

Le daïkon peut être trouvé dans les épiceries asiatiques, frais, surgelés, en bocaux ou encore séchés. Certains magasins bio peuvent également en avoir et choisir du daïkon bio est optimal, ne serait-ce que pour la saveur à en attendre.

Comment conserver le daïkon ?

Le daïkon peut se conserver de quelques jours à quelques semaines au réfrigérateur, emballé afin de l'assécher, ou bien dans un endroit frais, à température stable.

Comment cuisiner et déguster le daïkon ?

Cru ou cuit, le daïkon est souvent intégré comme accompagnement, surtout dans la cuisine japonaise. Il est ainsi ajouté aux oden (pot-au-feu), sashimi, être mariné et d'autres plats traditionnels. Mais le daïkon cuit (et même bouilli peut être préparé en soupe, en purée, en potée de légumes, ajouté dans une omelette ou à du riz. Cru, le radis japonais peut être juste mangé avec un peu de sel, trempé dans une sauce, transformé en dés ou être râpé afin d'agrémenter des salades et des légumes crus.