Radis noir

Cultivé depuis des millénaires, le radis noir est une plantée herbacée réputée pour ses propriétés gustatives et thérapeutiques. Pouvant à la fois être dégusté cru ou cuit, le radis noir est un met de basse saison dont la conservation et la préparation demandent de la délicatesse.

Radis noir
© STUDIO GRAND WEB/123RF

Dur à l'extérieur mais doux à l'intérieur, malgré son côté piquant, le radis noir est l'ingrédient parfait pour rehausser des salades, accompagner des apéritifs hivernaux, alors que les radis roses égayent les estivaux, ou bien encore, ajouter de la saveur à vos purées et gratins de légumes. Savoureux, bénéfique pour la santé, le radis noir se consomme idéalement cru.

Histoire et caractéristiques du radis noir

Les Égyptiens le comptaient parmi les légumes de leur potager d'après des archéologues qui ont découvert des hiéroglyphes dans le temple de Kamak, situé non loin de Louxor (ancienne cité de Thèbes). Mais il semble que les Chinois auraient été les précurseurs en se servant les premiers du piquant radis. La plante herbacée a également été consommée en Grèce antique puis par les Gallo-Romains. Et c'est au cours du XVIIIe siècle que le radis noir a posé ses racines en France. Certains affirment que le radis noir demeure la toute première variété de radis à avoir été cultivée.

Celui que l'on nomme radis d'hiver est aujourd'hui un produit de consommation courant, aussi gros de taille que de goût puisque, au-delà de sa couleur noire reconnaissable entre mille, il laisse un goût plus ou moins piquant, ce qui n'enlève rien à la saveur de sa chair blanche.

Ce radis doit, par ailleurs, sa robe noire à sa teneur en anthocyanes, des pigments naturels présents également chez les fleurs et les fruits. Alors qu'ils présentent tous une peau fine et rugueuse, leurs formes peut varier : vous pourrez trouver le radis noir avec une forme allongée (le radis noir long de Paris, par exemple) et le radis noir en forme de sphère (le radis noir rond d'hiver).

A quelle saison manger le radis noir ?

Le radis noir investit les étals entre septembre et janvier, à la basse saison. C'est là qu'il sera le plus délicieux mais vous pouvez aussi en trouver le reste de l'année. Le mieux est de vous rendre chez un maraîcher car il pourra vous recommander la meilleure variété et vous prodiguer des conseils de préparation.

Les calories et les infos nutritionnelles du radis noir

Le radis noir est connu pour sa richesse en glucosinolates, des substances qui, selon certaines études, réduiraient le risque de certains cancers ou d'infarctus. La plante herbacée est également riche en fibres et en vitamines C et B, notamment B9, celle ci étant bénéfique au renouvellement cellulaire et au développement du fœtus. Sans oublier sa teneur en flavonoïdes (acide phénoliques entre autres) dont les propriétés antioxydantes représentent une source de protection supplémentaire pour l'organisme. Par ailleurs, le radis noir contient du calcium, du potassium, des sels minéraux et du soufre, ce qui lui donne précisément ce piquant, lequel contribue à une meilleure digestion. Exploité en phytothérapie, le radis noir est même surnommé la "plante des foies paresseux" car il purifie aussi cet organe-clé.

Valeur nutritionnelle du radis noir pour 100 g  
Protides 0,90 g
Glucides 3,1 g
Lipides - g
Calories 29 kcal
> Plus d'infos sur les calories du radis noir

Comment choisir le radis noir ?

Un radis noir de qualité doit à la fois être brillant, ferme et d'un noir harmonieux. Évitez les variétés de trop gros volume car la plante herbacée ne se garde pas très longtemps et cette dernière pourra manquer de saveur.

Comment conserver le radis noir ?

Réputé pour ne pas se conserver longtemps car il finit par se ramollir, le radis noir doit, quoi qu'il en soit, être conservé au réfrigérateur. Cela garantira sa texture croquante et vous aurez peut-être la chance de le garder quelques jours de plus, lui qui ne dépasse pas plus de 3 jours en temps normal. Pour multiplier ses chances de conservation, gardez-le entouré d'un linge humide dans le bac dédié aux légumes. Dès que vous l'avez commencé, finissez rapidement votre radis noir afin de profiter de son croquant !

Comment cuisiner et déguster le radis noir ?

C'est cru que le radis noir se déguste le mieux. Pour cause, vous bénéficierez de ses vertus nutritionnelles laissées intactes, de sa saveur et de son croquant. Au-delà, la cuisson du radis noir est périlleuse car c'est une plante fragile. Servi en fines lamelles sur des toasts ou passé au grill afin de les transformer en chips pour l'apéritif, le radis noir vient aussi agrémenter une salade de radis noir, notamment râpé. Il peut s'allier à la douceur sucrée de la carotte, au caractère du fromage de brebis ou aux saveurs expressives des sardines et saumons fumés.

Si vous souhaitez cuire le radis noir, préférez une cuisson douce à la vapeur afin de conserver sa richesse nutritionnelle mais aussi sa texture. Il peut ainsi relever des veloutés, des gratins de légumes (potirons), des soupes et des purées de pommes de terre.

Et si le côté piquant du radis noir vous gêne, vous pouvez l'adoucir en l'aspergeant de sel et en le laissant dégorger, comme lors de la préparation de concombres en salade.