Pêche, brugnons, nectarine : comment les différencier ?

La pêche, le brugnon et la nectarine ont beau se ressembler, il y a bien des manières de les différencier. Voici nos conseils pour ne plus faire d'impair.

Pêche, brugnons, nectarine : comment les différencier ?
© belchonock - 123RF

La saison des pêches approche à grands pas. Si l'on est adepte de ce fruit gorgé de jus, il n'est pas aisé de le différencier de ses cousins. À savoir, la nectarine et le brugnon. Première chose à savoir : les deux derniers ne sont pas, contrairement à la croyance populaire, un croisement entre la pêche et la prune. Il s'agit de trois fruits distincts qui se cueillent sur le même arbre : le Prunus persica. En compotée, en confiture ou en tarte, ces trois fruits sont délicieux et juteux. Encore faut-il savoir les différencier. Si vous aussi il vous arrive de confondre ces trois fruits, voici comment ne plus faire l'erreur.

Pêche, brugnon, nectarine... La frontière est ténue

Les différences entre la pêche, le brugnon et la nectarine ne sont pas si évidentes à trouver. D'autant plus que chacun de ces fruits a son lot de variétés. On compte par exemple des pêches à chair blanche et des pêches à chair jaune, ou encore des nectarines jaunes ou blanches, des pêches de vigne à chair rouge... Si l'on arrive plus ou moins à faire la différence entre nectarine et pêche, la différence entre la nectarine et le brugnon est on ne peut plus faible. Pour cause, les maraîchers la vendent sous l'appellation de nectarine, au point où la grande distribution les met dans le même panier.

La pêche, plus duveteuse et douce que ses cousins

Un peu à l'instar de l'abricot, la pêche possède une robe duveteuse. Elle se distingue aussi par son goût, beaucoup moins acide que celui du brugnon et de la nectarine. Son goût sucré ravira les amateurs de compote et de crumble. Sachez toutefois qu'il en existe de plusieurs variétés. Comme la pêche plate ou encore la pêche pavie. La pêche sanguine, un peu plus acide, pourra par exemple sublimer vos confitures.

Le brugnon : une chair juteuse et une peau lisse

A contrario de la nectarine, le brugnon possède une chair bien moins ferme et beaucoup plus juteuse. Sa peau est également bien plus lisse que celle de la pêche. Au-delà de son aspect et de la consistance de sa chair, on la différenciera de la nectarine par son adhérence au noyau. Si la chair se détache facilement, il s'agit bel et bien d'une nectarine. En revanche, si la chair peine à se détacher, c'est un brugnon.

La nectarine se distingue par ses diverses couleurs

La nectarine, tout comme le brugnon, ont une peau bien plus lisse que celle de la pêche. Cela étant, celle de la nectarine présente un large camaïeu de couleurs. Elle peut autant être rouge qu'orange ou bien jaune. Si vous voulez vous assurer que vous avez bel et bien une nectarine entre les mains, vous pouvez la couper en deux et essayer de détacher sa chair de son noyau. Si elle s'enlève avec aisance, c'est bien une nectarine et non un brugnon.

Fruits