Mercotte : famille, jeunesse, vrai nom, recettes

Célèbre comme jury du Meilleur Pâtissier, à 80 ans, Mercotte a encore l'énergie d'une jeune cuisinière ! De son passé de copilote à ses débuts dans les médias, découvrez le parcours de vie insolite de la plus célèbre des cuisinières amateures.

Mercotte : famille, jeunesse, vrai nom, recettes
© Lou BRETON / M6

Sa vie est pleine de surprises et complètement hors-du-commun. Mercotte est probablement la pâtissière amateur la plus célèbre de France et un peu aussi notre grand-mère à tous. Si certains la connaissent de l'émission Le Meilleur Pâtissier, d'autres auront peut-être entendu parler d'elle par le biais de son compte Instagram ou de son blog. Un site qu'elle a créé il y a bien longtemps, elle était alors précurseure en la matière. Souriante et toujours dynamique, la pâtissière de 80 ans a un parcours de vie marquée par son amour pour sa région natale, la Savoie, où elle vit toujours. En avril 2022, elle y avait d'ailleurs consacré un livre, La Savoie gourmande de Mercotte. 

D'où vient cette perfectionniste ?

Née le 28 septembre 1942 du côté d'Aix-les-Bains, Jacqueline Mercorelli de son vrai nom, n'imaginait sûrement pas devenir une pâtissière connue et reconnue. Orpheline de sa mère, elle vit avec son petit-frère auprès de leurs tantes, "de l'âge de grands-mères", explique-t-elle dans une interview à Gala. Élevée dans une famille "dans laquelle on mangeait bien", elle prend goût à l'alimentation "saine et bio". Ses études sont bien loin de ses activités actuelles. L'octogénaire a suivi les classes préparatoires littéraires de la filière hypokhâgne avant d'intégrer Sciences-Po Grenoble et de faire une licence d'anglais à l'université de Savoie. Alors étudiante, elle se rendait dans des restaurants étoilés, "c'est ma mentalité depuis toujours : je préfère économiser pour vivre une expérience culinaire incroyable, et avoir de vraies émotions une fois tous les trois mois, plutôt qu'aller dans un restaurant classique et prendre le risque d'être déçue" a-t-elle confié à Gala. 

Qui est le mari de Mercotte ?

À 20 ans, Mercotte rencontre son actuel mari sur un court de tennis. André-Jean Mercorelli est alors parachutiste. Quelques mois plus tard, ils se disent "oui". Désormais pilote de rallye, son mari participe à de nombreuses compétitions automobiles et sa copilote n'est autre que... Mercotte ! Les deux époux remportent alors de nombreuses courses dont le rallye international du Maroc.

Pourquoi s'appelle-t-elle Mercotte et quel est son vrai nom ? 

À l'époque des courses automobiles avec son mari, Jacqueline Mercorelli se faisait appeler "Mercotte". En 2015, elle expliquait à Paris Match : "Cela remonte au tout début de mon mariage. Tous les amis de mon mari m'appelaient simplement "Merco" [en référence à son nom de famille] et comme nous faisions de la compétition automobile et que j'étais copilote, le pseudo de Mercotte s'est imposé tout naturellement. C'est tout simplement le féminin de Merco." 

Quel était le métier de Mercotte ? 

Après ses études et son mariage, Mercotte donne naissance à 4 enfants. Elle devient ensuite "un peu par hasard" consultante en agroalimentaire pendant deux ans. Elle met alors au point "des recettes de pâtes aromatisées" confie-t-elle au site lyonresto.com. L'experte du macaron est aussi une très bonne joueuse de bridge, elle était première série c'est-à-dire au plus haut du classement national, Mais Mercotte décide d'arrêter, "parce qu'il y avait trop d'esprit de compétition entre les joueurs, ça devenait trop agressif pour moi." Une fois ses enfants plus âgés, elle prend goût à l'apprentissage de la cuisine, entre autres grâce au livre de Michel Guérard, La Cuisine gourmande, édité pour la première fois en 1978. "Quand je me suis mariée, je ne savais même pas faire cuire un œuf. Avec les enfants, je n'avais pas vraiment le temps d'apprendre à cuisiner. Mais j'ai été élevée dans le goût des bonnes choses, alors quand j'ai commencé à recevoir, je me suis mise à la cuisine."

Comment Mercotte a débuté dans les médias ? 

Dans les années 80, après avoir pris des cours à l'école Valrhona, célèbre centre d'expertise du chocolat, Mercotte organise des stages de cuisine pour des amies. Puis dans les années 90, elle en organise chez elle. "À l'époque, ce n'était pas encore la mode." Cela fonctionne à tel point qu'elle sort son premier livre en 1987 intitulé La nouvelle cuisine à votre portée, 140 recettes légères. En 2005, alors qu'elle avait pris l'habitude de traîner sur des forums de cuisine, Mercotte lance son blog culinaire. Elle y propose alors des revisites de plats classiques de la gastronomie française. "J'ai très vite été séduite par l'ambiance, l'interactivité et la convivialité du web gourmand." En 2009, elle fait ses premiers pas à la radio dans l'émission "L'assiette Savoyarde" sur France Bleu Pays de Savoie, "j'avais écrit quelques livres et ils cherchaient une chroniqueuse capable de parler de cuisine", explique-t-elle. Trois ans plus tard, la production de l'émission Le Meilleur Pâtissier la repère lors d'un salon au cours duquel elle livre une démonstration de macarons. "On est venu me chercher parce que je remplissais les cases : il fallait un chef reconnu, Cyril Lignac, et une dame d'un âge certain, amateur éclairé. Au départ, cela ne m'a pas du tout emballée [...], après réflexion, j'ai accepté. Aujourd'hui, je ne regrette pas du tout, je m'éclate, c'est génial."

Le grand public adhère tout de suite à cette personnalité spontanée et pétillante qui se refuse d'être considérée comme une professionnelle. "C'est pour cela que c'est plus facile pour moi de juger des amateurs". Pourtant, celle qui mesure une tête de moins que Cyril Lignac et son 1,84 m en impose par son savoir culinaire. Elle en joue d'ailleurs à chaque émission du Meilleur Pâtissier avec son incontournable épreuve technique, moment généralement casse-gueule des candidats. Mais bienveillante et sans cesse en quête de perfectionnement, Mercotte est appréciée des candidats. Toujours souriante, elle en fait même sa devise, "je ne fais rien sans gaieté !" Elle ne fait en tout cas pas l'émission pour une question de rémunération. Si dans les colonnes du Parisien, en 2020, elle confiait ne pas vouloir parler d'argent par question d'éducation, elle lâchait quand même ne pas gagner "si bien sa vie que ça", du moins, "pas autant que Julia Vignali ", alors présentatrice du Meilleur Pâtissier. Impossible pour autant de connaître son salaire exact.

Est-ce vraiment Mercotte qui cuisine ? 

Si lors des diffusions du Meilleur Pâtissier, de nombreux téléspectateurs se demandent si les gâteaux sont bien cuisinés par Mercotte, vous l'aurez compris, ils le sont bien ! Sur son blog, une rubrique est d'ailleurs consacrée aux recettes de son épreuve technique. La pâtissière poste aussi régulièrement des vidéos sur son compte Instagram dans lesquelles elle donne de précieux conseils. Très proches de nombreux chefs étoilés, elle partage aussi leurs astuces. La pâtissière se rend d'ailleurs tous les ans, "en vacances" au festival culinaire Bernard Loiseau à l'Île Maurice, "on est toute une bande de chefs et de copains, et là, on s'éclate vraiment !", raconte-t-elle à Gala

mercotte-sipa
ais © VUSIPA1906141527 / SIPA

Comment trouver les recettes de Mercotte ? 

Mercotte poste toutes ses recettes sur son blog. Elle y partage des recettes sucrées mais aussi salées ainsi que des conseils et astuces de base. Mercotte propose aussi des vidéos dans lesquelles elle détaille ses célèbres recettes comme celle des macarons ou du biscuit de Savoie par exemple. En 2016, elle publie un livre à succès, Le grimoire de Mercotte, un ouvrage dédié aux délices sucrés, comme les macarons, les brioches ou encore les génoises et gâteaux.

Quelles sont ses célèbres recettes ?

Pourquoi un tel succès ? Parce que les recettes de Mercotte séduisent car elles semblent accessibles à tous. Un exemple évident avec les macarons, une pâtisserie assez technique. Sur son site ou ses livres, l'auteure propose des dizaines de recettes. Surtout, elle donne de précieux conseils pour celles et ceux qui souhaitent réaliser leurs premiers macarons au chocolat.

Tout d'abord, il faut employer des blancs d'œufs vieillis, c'est-à-dire séparés des jaunes une semaine avant de réaliser la recette. Il faut également privilégier l'eau de source et bannir les colorants liquides. 

Ensuite, place à la réalisation de la meringue. Mercotte conseille de réaliser une meringue italienne, soit un mélange de sirop de sucre et de blancs montés. Lorsqu'on débute, elle suggère également de réaliser une ganache au chocolat, une garniture inratable. Enfin, il faut attendre 24 heures avant de les déguster, un conseil très important pour réussir ses premiers macarons. 

Autre grand classique de la blogueuse : la charlotte royale. En forme de dôme, ce dessert est composé de tranches de biscuits roulés à la confiture. À l'intérieur, on y retrouve une crème bavaroise vanille et des framboises fraîches. Côté finition, la pâtissière recouvre sa charlotte d'une fine couche de nappage neutre pour éviter aux biscuits de sécher. Rien que d'en parler, cela donne envie de croquer les desserts de Mercotte !

Quels sont les bonnes adresses de Mercotte ? 

En plus de recommander plus d'une centaine de restaurants sur son site, Mercotte donne aussi les bons plans en matière de stages de cuisine. De Bastia à Paris en passant par Lyon, elle donne à ses lecteurs des recommandations de formations. Cotés restaurants, vous l'aurez compris, Mercotte aime la qualité, elle raconte d'ailleurs que parmi ces 10 petits-enfants, "ceux âgés de 26, 24, 21 et 20 ans, n'ont fait que des étoilés, et pas n'importe lesquels ! Ils savent vraiment ce que c'est de bien manger."

Comment contacter Mercotte ? 

Sur son site, Mercotte répond généralement en 24 heures aux commentaires postés. Qu'il s'agisse de critiques de son site ou de questions autour de ces recettes, elle trouve toujours les mots ! Pour des questions culinaires, c'est par ici. Et pour la contacter directement, voici son mail : mercotte@gmail.com.