Poulpe

Véritable symbole de la cuisine méditerranéenne, le poulpe est délicieux, bon pour la santé et facile à cuisiner. Voici tous nos conseils pour choisir, conserver et préparer cet invertébré qui n'est autre qu'une pieuvre.

Poulpe
© yatomo/123RF

Le poulpe est très présent dans le Sud de la France, en Corse, en Espagne, au Portugal et en Grèce. Il est apprécié pour sa chair tendre et ses saveurs gourmandes. Facile à préparer, le poulpe se mange de différentes façons, soit simplement grillé, soit délicatement cuisiné.

Histoire et caractéristiques du poulpe

Le poulpe n'est autre qu'une pieuvre. Il appartient à la grande famille des céphalopodes. L'appellation "poulpe" est à la fois commerciale et culinaire. Cet invertébré est reconnaissable grâce à ses 8 tentacules et leurs ventouses. La taille du poulpe varie énormément. Il est possible de trouver des petits poulpes de 5 cm comme de grands poulpes de plus de 2 mètres.

Le poulpe se plaît dans les eaux chaudes. Il est consommé partout dans le monde de différentes façons. En Corée, on le déguste vivant. En Grèce, le poulpe est séché.

A quelle saison manger le poulpe ?

Le poulpe se déguste dès la fin de l'été, du mois de septembre jusqu'à début novembre.

Les calories et les infos nutritionnelles du poulpe

Que l'on parle de poulpe ou bien de pieuvre, il faut savoir que l'invertébré a de nombreux atouts nutritionnels. Il est riche en protéines, pauvre en calories et apporte du magnésium, du fer (9,5 mg pour 100 g), du phosphore, du potassium (630 mg pour 100 g), ainsi que des vitamines B6 et B12 (36 µg pour 100 g). Attention tout de même, si le poulpe est peu calorique, il est souvent accompagné de sauces riches. Par ailleurs, les recettes déjà préparées sont elles aussi souvent riches.

Le poulpe a une chair tendre, délicate et parfumée. Il est important de bien le cuisiner car la chair peut être caoutchouteuse.  

Valeur nutritionnelle du poulpe pour 100 g        

Protides

1,75 g

Glucides

0,75 g

Lipides

0,2 g

Calories

18 Kcal

> Plus d'infos sur les calories du poulpe

Comment choisir le poulpe ?

Le poulpe s'achète chez le poissonnier ou directement à la criée. Il est possible d'en trouver de toute taille mais aussi de différentes espèces. Rassurez-vous, que vous optiez pour du poulpe commun, musqué ou de roche, vous vous régalerez. Choisissez un poulpe ferme et brillant. Il doit avoir une bonne odeur de mer et d'iode.

Parce que le poulpe n'est pas disponible toute l'année, il est possible de se tourner vers le surgelé. Ce conditionnement est très intéressant et ne dénature pas les saveurs du poulpe.

Comment conserver le poulpe ?

Le poulpe se conserve 2 jours maximum dans la partie la plus froide du réfrigérateur. Il est préférable de le laisser dans l'emballage fourni par le poissonnier. Il peut aussi être congelé. Dans ce cas, il se conserve jusqu'à 9 mois.

Comment cuisiner et déguster le poulpe ?

Avant de cuisiner le poulpe, il faut le préparer.

  1. Commencez par retourner la tête du poulpe, retirez les organes et le tissu nerveux.
  2. Ensuite, ôtez le bec en coupant les chairs autour.
  3. Enfin, arrachez la peau et rincez le poulpe.

La dernière étape peut être réalisée après la cuisson. N'hésitez pas à demander à votre poissonnier de le préparer ! Vous gagnerez du temps.

Avant de cuire le poulpe, il faut l'attendrir pour éviter que la chair ne soit trop ferme. Plusieurs solutions existent. Vous pouvez, comme les Grecs, taper le poulpe avec un rouleau à pâtisserie, ou le blanchir à plusieurs reprises comme les Espagnols ou les Italiens. Une pré-cuisson est à prévoir. Elle se fait au court-bouillon et dure entre 20 et 40 minutes en fonction de la taille du poulpe.

Pour la cuisson finale, vous pouvez opter pour la cocotte. Mettez un peu d'huile d'olive et faites cuire pendant 20 à 30 minutes. Vous pouvez aussi le faire griller ou poêler. Pour savoir si votre poulpe est cuit, il vous suffit de planter une lame de couteau. Celle-ci doit s'enfoncer sans difficulté, comme dans une pomme de terre.

Le poulpe est délicieux avec une bonne mayonnaise, un filet d'huile d'olive et du jus de citron, du chorizo, des câpres ou encore des tomates. En Italie, il est cuisiné au vin rouge. En Espagne, on le retrouve en beignet ou avec une bonne salade de pommes de terre.