Carambole

Ce fruit exotique en forme d'étoile est bien connu comme élément décoratif sur les assiettes. Mais il serait dommage de le cantonner à ce seul rôle. On vous dit tout sur la carambole !

Carambole
© Paulo Leandro Souza De Vilela Pinto/123RF

Egalement connue sous le nom de "star fruit", la carambole sent bon le soleil des tropiques ! Croquée telle qu'elle, en confiture ou en condiment, elle fait des merveilles en cuisine et s'avère pleine d'atouts nutritionnels.

Histoire et caractéristiques de la carambole

Originaire d'Asie, le carambolier pousse dans les la plupart des zones tropicales et on le cultive aussi bien en Thaïlande qu'en Indonésie, Amérique du Sud, Australie, ou en Inde, où son fruit est surnommé pomme de Goa.

La carambole est cueillie verte et prend une couleur dorée à maturité. De forme ovale, elle mesure entre 5 et 15 centimètres de longueur et présente 4 à 8 crêtes. Sa peau est lisse et cireuse et sa chair de couleur vert pâle à jaune foncé est croquante et présente des arômes acidulés assez intenses, rappelant les agrumes et l'ananas. Il existe également une variété de carambole qui reste verte à maturité et s'avère très acide. Elle n'est pas commercialisée en France.

A quelle saison manger la carambole ?

La carambole est présente toute l'année sur les étals des marchés.

Les calories et les infos nutritionnelles de la carambole

Peu calorique, la carambole se démarque par sa richesse en vitamine C, qui joue un rôle essentiel dans l'organisme : elle prévient les infections virales et bactériennes, protège la paroi des vaisseaux sanguins, favorise la cicatrisation et l'absorption du fer et a une forte action antioxydante.

La carambole apporte aussi des teneurs intéressantes en bêta-carotène (ou provitamine A), lui aussi précieux anti-oxydant qui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire et les maladies cardio-vasculaires.

On y trouve aussi du potassium et du phosphore. Attention car la carambole contient également des oxalates qui, à forte dose, peuvent entraîner des maladies rénales. Autre souci, elle renferme une neurotoxine qui peut causer de graves problèmes neurologiques chez les personnes souffrant d'affection rénale. Elle est donc à proscrire chez les personnes atteintes d'insuffisance rénale.

Valeur nutritionnelle de la carambole pour 100 g  
Protides 1,15 g
Glucides 3,9 g
Lipides 0,32 g
Calories 33 kcal
> Plus d'infos sur les calories de la carambole

Comment choisir la carambole ?

Choisissez un fruit à la peau bien dorée, avec des arêtes légèrement brunes, signe qu'elle est mûre à point (vert-jaune, elle est encore immature et acide). La carambole doit rester ferme sous la pression des doigts et sa peau doit être exempte de tache.

Comment conserver la carambole ?

A température ambiante, la carambole se conserve 4 à 5 jours. Vous pourrez prolonger sa conservation 2 à 3 jours supplémentaires si vous la placez dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment cuisiner et déguster la carambole ?

Avant de la consommer, prenez soin de bien rincer la carambole sous l'eau fraîche car elle ne se pèle pas. Ce fruit se mange le plus souvent cru. Pour une jolie présentation, coupez-le sur le côté court, pour obtenir des tranches en forme d'étoile et ôtez les graines. Ces étoiles feront de jolies décorations sur vos assiettes.

Mais la carambole est également un ingrédient à part entière. Sa texture croquante, sa chair juteuse, sa saveur acidulée subliment les recettes de l'entrée au dessert. Elle se plait ainsi en version sucrée / salée, par exemple en condiment avec de la charcuterie, ou pour agrémenter des salades ou des plats à base de poisson et de fruits de mer. Elle est aussi très appréciée dans les currys indiens. On l'aime également intégrée dans une salade de fruits, transformée en confiture, en chutney ou en gelée, et pourquoi pas en smoothie et en cocktail, alcoolisé ou non.