Comment faire des crêpes sans crêpière ?

Sans poêle à crêpes, une myriade d'ustensiles remplis le même job, pour confectionner des douceurs bretonnes gourmandes et enivrantes ! On fait le point.

Comment faire des crêpes sans crêpière ?
© diy13 - 123RF

Ce soir, on fait virevolter la pâte sur la gazinière. En manque de crêpière ? Voici quelques solutions de repli : sans crêpière usez de la poêle ; sans poêle usez de la casserole ; sans casserole usez de la galettière. 

Comment faire des crêpes à la poêle ?

En manque de crêpière, la solution de repli la plus simple demeure la poêle de tous les jours ! Voici nos conseils pour y confectionner de délicieuses crêpes dorées et crousti-fondantes

  • Le pinceau ou papier absorbant en main, trempez-le dans de l'huile de tournesol (dépourvue de saveurs dans cette recette) ou du beurre et déposez-le sur la poêle bien chaude
  • Disposez une petite louche d'appareil à crêpes. L'objectif ? Que l'ensemble de la poêle soit juste recouverte du liquide délicieusement humant. Attention, votre préparation d'origine bretonne doit rester fine et croustillante. 
  • Vous entendez des clapotis et la préparation devient boursouflée ? Il est temps de retourner la crêpe en la faisant sauter. 
  • Ne tardez pas à l'enlever du feu. 

Entre chaque crêpe, on essuie la poêle et on la badigeonne de matière grasse, pour éviter que les galettes suivantes n'accrochent

Comment faire des crêpes dans une casserole ?

La cuisson à la casserole reste sans aucun doute la plus inattendue, et pourtant ! Au niveau technique, rien de bien sorcier puisque l'on répète les mêmes actions que pour une cuisson à la poêle. Pensez simplement que : 

  • Vous devez nécessairement graisser votre ustensile, car c'est grâce à ça que votre crêpe se décollera facilement du fond de la casserole. 
  • Le fond de la casserole est à prendre comme unité de mesure pour le diamètre des douceurs. 

Comment faire des crêpes avec une galettière ? 

La galettière, aussi dénommée "Bilig", c'est le "must" pour concocter de décadentes crêpes et galettes bretonnes traditionnelles. Côté technique, on retrouve la même base que pour une crêpe à la crêpière :

  • Armez-vous d'un pinceau et huilez la galettière. 
  • Dès que l'appareil a bien chauffé, déposez une louche de pâte
  • Venez l'étaler à l'aide du râteau à crêpes, dit le "Rozell". . 
  • Retournez la crêpe et attendez qu'elle dispose d'une belle coloration des deux côtés. 

Cependant, quelques astuces propres à la galettière sont à garder en tête : 

  • Débutez avec une pâte plus épaisse, qui facilitera le processus et vous permettra d'acquérir le geste parfait.
  • Autre astuce pour une gestuelle parfaite : disposez sur une plaque froide, une louche de farine. Vous pourrez alors vous essayer à la déplacer avec le râteau et tenterez d'en faire partir le moins possible en dehors de l'appareil. 
  • Tenez votre râteau convenablement entre le pouce et l'index, autrement dit à 4 centimètres de la partie utilisée pour étaler la pâte. Une fois placés, vos doigts seront comme fixés sur le manche et vos mouvements avec le râteau ne devront jamais déborder de la zone du Bilig. 

Au niveau nettoyage, n'oubliez pas de rincer le râteau entre chaque crêpe, afin de supprimer les résidus éventuels, Faîtes de même avec la galettière en l'essuyant entre chaque louche. 

Astuces pâtisserie