Connaissez-vous les fruits oubliés ou anciens ?

On connaît la liste des légumes anciens et insolites de A à Z. Mais tout un mystère plane autour des fruits ? On vous distille la liste des vieux fruits à découvrir ou à cuisiner.

Connaissez-vous les fruits oubliés ou anciens ?
© munkhbayar dambajav - Pexels

Pomme, poire, mais aussi jujube, nèfle du japon ou amour-en-cage : ces aliments à la dénomination parfois inconnue font partie de la liste des fruits anciens ou oubliés. Voici leur histoire chargée de gourmandise. 

Le fraisier des bois

De son nom latin Fragaria vesca, la fraise des bois est une plante herbacée surtout répandue à l'échelle européenne. Depuis l'époque moyenâgeuse, la plante rustique pousse à l'état sauvage au sein des forêts et leurs lisières. Envie de la déguster à la maison ? Optez pour des plans de Mara des bois

La pomme 

On la croque à l'envi à tout moment de la journée : la pomme bien sûr ! Et ce fruit ne date pas de la dernière pluie. Parmi les variétés les plus anciennes, on compte la Belle de Boskoop (1856), soit une pomme oscillant entre le vert et le jaune et se dégustant de décembre à mars. N'oubliez pas également la pomme de Reinette, mentionnée par l'écrivain horticole Charles Estienne au 16ème siècle.  

Le coing

En provenance directe du cognassier, le coing, aussi appelé "poire de Cydonie", a fait son apparition près de la mer Caspienne il y a plus de 4000 ans avant notre ère. Aujourd'hui, on le déguste durant la période automnale, avec des variétés à l'instar du Champion ou du Coing du Portugal.

L'arbousier

De la famille des Ericaceae, le fruit dénommé arbouse plaît pour sa chair sucrée et acidulée, mais aussi sa richesse nutritive avec la vitamine C. Vous n'avez plus qu'à le déguster cru ! 

La prunelle

Issue du prunellier aussi prénommé prunus spinosa, la prunelle grandit dans un arbuste épineux pourvu de fleurs blanches. On la déguste bien mûre et édulcorée, sous forme de compotée ou de tarte.

Le pignon

Le pignon, késako ? Nichés sous les écailles des cônes de pin, aussi appelés cocottes ou pommes de pin, les pignons sont des graines récoltées par les humains, mais trop petites pour être consommées. Au niveau botanique, on ne parlera donc pas de fruit. 

Les baies de sureau

Issue de la famille des Adoxaceae, la baie de sureau est aussi prénommée sureau noir ou grand sureau. Riche d'une saveur fruitée et rafraîchissante, on la récolte et consomme en Europe. Sa forte concentration en vitamines et flavonoïdes en fait un élément star en phytothérapie, pour guérir rhumes, grippes ou bronchites. 

La poire

Inclus dans la famille des rosacées, la poire a fait son apparition sur le sol hexagonal au XIIème siècle. Si on la mange aujourd'hui d'août à novembre, elle fut domestiquée il y a plus de 7000 ans au Moyen-Orient.  

La noisette

Enracinée en Asie Mineure, la noisette est particulièrement appréciée en Europe. Majoritèrement cultivé en Turquie aujourd'hui, cet oléagineux se scinde en deux catégories commercialisées : le Corylus Avellana aussi appelé noisetier commun et le Corylus Colurna, connu sous le nom de noisetier de Byzance. 

La canneberge 

En avant les Etats-Unis avec la canneberge ! Eparpillé à l'état sauvage sur les terres de la côte est américaine, ce plant indigène s'est peu à peu industrialisé. Sa saveur acidulée plaît dans des associations sucrées-salées et ses vertus antioxydantes sont fortement plébiscitées. 

Le jujube

Datte rouge, chichourle ou datte chinoise : on parle bien sûr de la jujube, un fruit de la famille des Rhamnacées. Fruit du jujubier, il est domestiqué en Chine depuis 4000 ans et trouve ses origines en Asie Centrale. 

La nèfle du japon

Baie charnue et à la peau aplanie et duvetée, la nèfle du Japon correspond à un fruit arrondi et allongé. Apporté par nos amis frontaliers espagnols au XVIIIème siècle, l'aliment plaît pour son goût léger et sa chair à la fois fraîche et gorgée de jus.  

L'amour-en-cage

Que se cache-t-il derrière le mystérieux " amour-en-cage " ? Aussi nommé " lanterne japonaise " ou  " cerise d'hiver ", on le connaît plus souvent sous le nom de physalis. Véritable bouton orangé enfoui dans une couronne de feuilles séchées, la plante riche en vitamines a d'abord été établie au Venezuela. Ce n'est qu'au 19ème siècle, qu'elle s'intègre au marché européen.

 Le cynorrhodon également connu sous le nom de "gratte-cul

Pour soulager les maux du quotidien, faites confiance au cynorrhodon, bourré de vitamine B et C,  minéraux et bétacarotène ! Derrière cette dénomination, se cache le fruit du rosier sauvage ou de l'églantier

Fruits