Quelles sont les origines de la bûche de Noël ?

La bûche de Noël fait partie des desserts immanquables pendant le Réveillon. Une vraie tradition qui ravit chaque année petits comme grands gourmands. Mais d'où vient le terme de bûche ?

Quelles sont les origines de la bûche de Noël ?
© 123RF - margouillat

Rien de mieux qu'une bûche gourmande pour finir l'année en douceur ! La bûche de Noël est le gâteau de choix venant conclure avec gourmandise les festivités de Noël. Une tradition culinaire bien ancrée puisque la bûche se consomme notamment en France, en Belgique, en Suisse, ou encore au Québec. Qu'elle soit originaleà la crème de marron ou pâtissière, la recette de la bûche fait toujours le plaisir pendant le réveillon. Mais d'où vient le terme "bûche" ? Quelles sont les légendes derrière ce dessert qui s'est fait une place dans nos assiettes de fêtes ? Décryptage.  

Pour fêter le solstice d'hiver

L'origine de la bûche est avant tout païenne et du nord de l'Europe. Au Moyen Âge, quand arrivait le solstice d'hiver, les familles avaient pour tradition de brûler une bûche (aussi appelée tréfeu, ceppo ou yule selon les régions) le soir de Noël pour obtenir une bonne récolte l'année suivante. Et pas n'importe laquelle… Celle d'un arbre fruitier, symbole d'abondance par excellence et dont la combustion était longue. Certains gardaient les cendres pour se protéger de la foudre. Les vignobles arrosaient leur bûche de vin pour assurer de meilleures vendanges. D'autres versaient du sel sur les morceaux de bois pour chasser les sorcières.

Pour rappeler que Jésus est né dans une étable

Dans la tradition chrétienne, Jésus est né durant une nuit glaciale et n'avait que le souffle chaud d'un bœuf et d'un âne pour se réchauffer. Ainsi, à partir du 12e siècle, l'Eglise catholique avait repris le principe de brûler du bois en désignant la bûche comme un rappel à cette nuit froide durant laquelle le Fils de Dieu est venu au monde. Certaines familles versaient de l'eau bénite sur les rondelles de bois avant de les laisser brûler du 24 décembre à l'Epiphanie. Le temps de combustion varie selon les régions.

Pour décorer les tables de Noël

Au 19e siècle, en rappel aux différentes coutumes citées ci-dessus, les rondins de bois, recouverts de mousse,  ont commencé à être utilisés pour décorer les tables de fêtes. Et c'est à cette époque que plusieurs pâtissiers ont l'idée de remplacer la bûche par une pâtisserie et plus précisément un roulé. Notez malgré tout que c'est en 1945 que la bûche de Noël fut présentée sous la forme que nous connaissons aujourd'hui. Voilà des éléments réponses qui animeront vos fins de repas cette année, n'est-ce pas ?