Comment réussir des lasagnes ? 8 astuces à suivre

En voilà une préparation bien saucée et gratinée : la recette des lasagnes. Tout droit venu de la botte italienne, ce plat familial, décliné à l'envie avec légumes et fromages, détient son lot de petits secrets pour le réussir parfaitement. Comment faire pour que vos lasagnes ne soient pas sèches et ne collent pas ? Comment monter vos lasagnes ? Ou comment préparer vos lasagnes à l'avance ? Autant de questions qui trouveront bientôt leur réponse.

Comment réussir des lasagnes ? 8 astuces à suivre
© Bernd Juergens/123RF

Plat généreux et emblématique de la Mamma italienne, les lasagnes ravissent les papilles de toute la tablée. Généralement confectionnées à partir de pâtes, sauce tomate, sauce béchamel et viande hachée, elles sont aussi dégainées dans des recettes végétariennes ou iodées, avec des associations comme saumon, chèvre et courgette ou épinards et ricotta. Du montage, en passant par la consistance de la sauce et la texture non séchée ou collante, on vous donne nos astuces pour réussir vos recettes de lasagnes. La cerise sur gâteau (ou le parmesan sur les lasagnes) ? Vous détiendrez même la botte secrète pour les préparer à l'avance et les déguster le lendemain...

1. Utiliser des pâtes à lasagnes fraîches

Pour éviter de vous faire gronder par la Mamma italienne, tournez-vous vers des feuilles à lasagnes fraîches, qui dégageront plus de moelleux et de saveurs franches et authentiques en bouche.  Si vous êtes en manque de temps pour les confectionner de A à Z, pas de panique, rendez-vous dans une épicerie fine italienne ou même au rayon frais du supermarché du coin.

2. Ne pas faire cuire ses pâtes en amont

Précuire ses pâtes : en voilà un autre sacrilège ! L'astuce pour qu'elles demeurent tendres et fondantes ? Il faut qu'elles soient en symbiose et cuisent avec l'ensemble de la préparation. Pour se faire, nourrissez-les de généreuses cuillerées assez liquides de sauce tomate et béchamel entre chaque couche. L'eau contenue dans ces sauces permettra alors aux pâtes de cuire secrètement... 

3. Réaliser une sauce tomate ni trop épaisse ni trop liquide

On l' a vu précédemment, la sauce tomate joue pour beaucoup dans la préparation des lasagnes. Outre son goût qui nous rappelle la fraîcheur des produits de la Méditerranée, elle permet aux pâtes de cuire en absorbant le jus. Dans le cas d'une sauce épaisse, vous obtiendrez des pâtes peu cuites et trop dures, qui n'auront pas absorbé le jus de la tomate. Misez donc sur une sauce liquide, mais pas trop, au risque d'humidifier vos lasagnes qui deviendraient impossibles à découper.

4. Déceler les secrets de la sauce béchamel

Comme pour la sauce tomate, la sauce béchamel est une base dans la cuisson des lasagnes. La réaliser assez liquide permettra d'une part d'apporter fondant et douceur aux lasagnes. D'autre part, cette sauce étant omniprésente dans le plat, on gagnera en légèreté. Pour éviter l'effet "grumeaux", assez désagréable en bouche, veillez à verser délicatement le lait sur le roux, tout en continuant de fouetter. Parfumez le tout avec une once de noix de muscade.

5. Choisir le nec plus ultra de la viande hachée

Exit les steaks surgelés du supermarché : optez pour une viande de qualité du boucher. Avez un hachis frais non congelé auparavant,  vous n'aurez pas entre les mains une viande imbibée d'eau et qui se rétractera en cuisson. Cette fraîcheur du hachis nécessitera en revanche un temps de cuisson plus important avant de l'incorporer au mélange.

6. Eviter l'effet "collé" au fond du plat

Il serait dommage de devoir manger à même le plat... Pour ne pas en arriver là, tapissez simplement le fond du plat de béchamel ou de sauce tomate. Cette base permettra à vos lasagnes de rester moelleuses et de se décoller en un rien de temps. Au niveau du montage, après la sauce en socle, superposez vos pâtes à lasagnes fraîches, agrémentées de sauce bolognaise et de sauce béchamel. Terminez par une couche de sauce blanche et rouge ainsi que du fromage. Pour jouer le jeu du made in Italy jusqu'au bout, troquez le fromage râpé pour du parmesan, de la mozzarella ou de la ricotta, qui gratinent parfaitement au four.

7. Vérifier la cuisson des lasagnes

30 minutes de cuisson suffisent pour mitonner ce plat familial italien délicieusement appétissant. A travers la porte du four, outre les douces effluves odorantes qui vous viennent au nez, vérifiez que le plat colore bien et que le fromage sur le dessus ne brunit pas trop vite. Auquel cas, recouvrez-le de papier aluminium avant de le remettre en cuisson. Armez-vous d'un couteau et vérifiez la cuisson en transperçant l'ensemble des couches. Aucun barrage à l'horizon ? Bon appétit, vos lasagnes sont fin prêtes !

8. L'astuce ultime : préparer ses lasagnes à l'avance

Bonne nouvelle : prendre de l'avance et réaliser ses lasagnes la veille, c'est possible ! Pour se faire, confectionnez votre sauce tomate et béchamel, mettez votre viande à cuire et procédez au montage des couches de lasagnes. Placez votre plat au frigo toute une nuit, ce qui laissera le temps aux pâtes d'absorber l'ensemble de la sauce. Le jour venu, sortez du frigo le plat italien et mettez-le 2 heures à température ambiante, avant de l'enfourner en ajoutant 10 minutes de cuisson supplémentaires.