Sucrine

La sucrine est une petite laitue de la famille des laitues pommées et grasses. De forme allongée, son goût évoque celui de la noisette. Focus sur une salade très appréciée par les Français.

Sucrine
© katerynabibro/123RF

En entrée, farcie, braisée, cuite au four… La sucrine apporte de la douceur à n'importe quel plat. Croquante et charnue à souhait, elle s'avère peu calorique et excellente pour la digestion.

Histoire et caractéristiques de la sucrine

La sucrine appartient à la famille des laitues pommées et grasses. De forme légèrement allongée, elle est principalement cultivée dans le Midi de la France. On la reconnaît grâce à ses feuilles épaisses, serrées et charnues, d'un joli vert vif. Le nom sucrine proviendrait du goût sucré de cette salade, qui rappelle notamment celui de la noisette. On la surnomme parfois la "craquerelle du Midi".

Peu présente il y a dix ans, on la trouve désormais un peu partout en grandes surfaces, chez le primeur ou encore dans les marchés. Elle est quasi exclusivement produite en Espagne et vendue entre 0,99 euros et 1,50 euros les trois. Cette petite romaine dont on ne conserve que le cœur craquant a su séduire bon nombre de palais, dont ceux des Français : elle fait désormais partie des salades les plus consommées. Généralement, elle se présente sous forme de sachets plastifiés de trois ou six cœurs. Riche en fibres et pauvre en calories, c'est une excellente base pour accompagner un repas. Elle favorise également une bonne digestion.

À quelle saison manger de la sucrine ?

La sucrine est récoltée de juillet à début octobre. Mieux vaut donc la consommer durant cette saison.

Les calories et les infos nutritionnelles de la sucrine

Première bonne nouvelle : la sucrine, comme toutes les salades, est très pauvre en calories. On peut donc en manger à volonté, à condition de l'accompagner de protéines, glucides et lipides. Riche en sels minéraux, en fibres et en carotènes, elle renferme un peu de vitamine C. Ses feuilles croquantes favorisent la sensation de satiété et régulent le transit.

Valeurs nutritionnelles de la sucrine pour 100 g  
Protides 1,13 g
Glucides 2,58 g
Lipides < 0,3 g
Calories 17,9 kcal

Comment choisir la sucrine ?

Les sucrines doivent être bien brillantes et dotées de jolies feuilles vertes, non jaunies avec un trognon bien blanc. La salade ne doit pas non plus être fripée, signe qu'elle a été ramassée il y a déjà plusieurs jours.

Comment conserver de la sucrine ?

La sucrine se déguste lorsqu'elle est bien fraîche. Néanmoins, une fois lavée, il est possible de la conserver 3 à 4 jours au réfrigérateur. Pour ce faire, placez les feuilles dans une boîte bien hermétique. Prenez garde à la conserver au sec : la sucrine ne supporte pas l'humidité. La salade peut également être congelée mais seulement pour être cuite ensuite. Elle se ramollit en effet une fois décongelée.

Comment cuisiner et déguster de la sucrine ?

La sucrine est délicieuse crue, accompagnée d'une simple vinaigrette. Vous pouvez l'agrémenter de quartiers de pamplemousse, de radis, de cubes de saumon mariné, d'avocat, d'oignons blancs, de mangue… Elle peut également être utilisée comme une simple garniture, à côté d'un carpaccio, d'un tartare de bœuf ou de thon rouge. Plus rarement, la sucrine se cuisine à l'étouffée : elle peut être braisée, sautée dans un filet d'huile d'olive ou bien encore poêlée avec des petits lardons, du thym et des oignons. Elle est également délicieuse avec des endives cuites, de la béchamel et du jambon. Farcies à l'aide d'une mousse de thon, la sucrine devient élégante. Enfin, elle se glisse dans une salade César ou dans un burger de poisson pour le plus grand plaisir des petits comme des plus grands.