Chicorée

En salade ou en boisson, au petit-déjeuner, la chicorée surprend les papilles par sa légère amertume … Suivez nos conseils pour bien la choisir, la conserver et la cuisiner.

Chicorée
© jelena990/123RF

Elle redevient furieusement tendance ! N'hésitez pas à la mettre au menu, d'autant que cette plante étonnante n'est pas dénuée de bienfaits pour notre santé, bien au contraire !

Histoire et caractéristiques de la chicorée

La chicorée rassemble une très grande famille assez hétéroclite, allant de la frisée à l'endive rouge, en passant par la chicorée amère. Cette dernière, également dénommée "chicorée sauvage" est une plante herbacée du genre Cichorium, cultivée à la fois pour ses feuilles, consommées crues ou cuites, mais aussi pour sa racine qui permet de préparer une boisson bien connue sur la table du petit déjeuner. Le "pain de sucre" et la chicorée italienne appartiennent également à cette catégorie des chicorées sauvages.

En France, c'est surtout dans le Nord qu'elle est cultivée. La consommation de chicorée comme succédané du café remonte au XIXe siècle : en raison du blocus instauré par Napoléon sur les importations anglaises, le café se fit beaucoup plus rare, et les Français prirent l'habitude de le remplacer par de la chicorée torréfiée. Celle-ci est donc préparée à partir des racines : une fois lavées, coupées en lamelles et séchées, les "cossettes" obtenues sont refroidies, torréfiées et concassées. Comme le café, la chicorée est disponible en grains ou moulue. Mais on la trouve également sous forme liquide : les grains sont immergés dans de l'eau chaude puis le jus extrait est filtré, centrifugé et concentré.

On trouve aussi de la farine de chicorée, produite à partir de cossettes non torréfiées, et utilisée pour préparer pains et pâtisseries.

A quelle saison manger la chicorée ?

La pleine saison de la chicorée s'étend du mois d'octobre jusqu'à février.

Les calories et les infos nutritionnelles de la chicorée

Les atouts nutritionnels de la chicorée sont bien connus depuis l'Antiquité. Considérée comme dépurative, elle est appréciée depuis toujours pour calmer les nausées, ballonnements et autres soucis digestifs. C'est la plante " detox " par excellence !

Peu calorique, elle est riche en vitamines (A, B9 et C notamment) et s'avère un excellent anti-oxydant, qui piège les radicaux libres dans l'organisme. Côté minéraux, elle n'est pas en reste et apporte du fer et du phosphore. Autre aout, la chicorée est riche en fibres, qui garantissent un bon transit intestinal. Contrairement au café, qui est un excitant, la chicorée soluble est exempte de caféine et peut être bue tout au long de la journée sans risque notamment sur la tension artérielle.

Valeur nutritionnelle de la chicorée pour 100 g  
Protides 1,4 g
Glucides 1,6 g
Lipides 0,2 g
Calories 19 kcal
> Plus d'infos sur les calories de la chicorée

Comment choisir la chicorée ?

Vérifiez que les feuilles sont bien fraîches, non flétries, et sans tache. Vous la trouverez souvent en magasin bio. En version soluble, choisissez de préférence une chicorée sans sucre ajouté.

Comment conserver la chicorée ?

Les feuilles de chicorée se conservent jusqu'à deux jours au frais, de préférence dans une boîte hermétique. La chicorée en poudre se garde plusieurs mois à température ambiante à l'abri de l'humidité.

Comment cuisiner et déguster la chicorée ?

La chicorée se déguste le plus souvent crue, en salade. Son amertume pouvant heurter les palais, on aura tout intérêt à la mélanger à d'autres salades plus douces. Petite astuce pour la rendre moins amère, faites-la tremper dans de l'eau froide avant de la cuisiner. Elle est parfaite, avec les lardons, relevée d'une vinaigrette moutardée, mais fait également bonne figure cuite. On pourra la cuire à la vapeur ou la faire braiser, pour accompagner une viande grillée ou un magret de canard.

Essayez-la également pour enrichir un gratin de pâtes.  En Italie, la puntarelle est couramment utilisée, braisée avec des anchois pour  agrémenter des spaghettis.

La chicorée soluble quant à elle, est le plus souvent consommée diluée dans de l'eau ou du lait chauds. Mais on peut aussi la boire frappée, avec des glaçons, ou la prépare avec un "lait" végétal (riz, avoine,..). En cuisine, elle apporte de la couleur et une légère amertume. Vous pourrez en ajouter quelques gouttes dans une vinaigrette, des endives braisées ou des carottes glacées pour leur apporter un petit côté acidulé, ou même pour relever un jus de viande ou un foie gras poêlé. En version sucrée, la chicorée apporte une touche d'originalité à une crème brûlée ou une crème anglaise. Essayez-la également dans un riz au lait, ou un tiramisu, à la place du café.