Côte de bœuf

La côte de bœuf est une des pièces de viande les plus prisées des amateurs de grillade. On vous explique comment cuisiner cette vedette des barbecues.

Côte de bœuf
© hannamariah/123RF

Si la côte de bœuf est particulièrement appréciée des soirées estivales, c'est parce qu'elle est tendre mais aussi parce qu'elle est le symbole de la convivialité et du partage !

Histoire et caractéristiques de la côte de bœuf

La côte de bœuf se situe sur la partie supérieure de l'animal, entre la cage thoracique et la peau du bœuf, appelé train de côtes, entre la cinquième et la onzième côte, la plus tendre étant la septième. Son poids pouvant atteindre 1200 g et son épaisseur 8 cm, la côte de bœuf est souvent tranchée en deux ou trois morceaux de quelques 2 ou 3 cm. C'est ce que l'on appelle plus communément l'entrecôte. L'entrecôte première est la plus tendre et selon les régions, nous pouvons la trouver sous l'appellation entrecôte fine (dans le Sud-Ouest), côte d'atteinte ou entrecôte découverte (dans le Nord).

A quelle saison manger la côte de bœuf ?

On en trouve toute l'année mais il y a aussi des saisons pour la viande. Si le bœuf est finalement davantage une viande d'hiver, que l'on a plaisir à déguster en plat mijoté (selon les pièces de viande), pour le côté chaleureux et traditionnel, la côte de bœuf, elle, est surtout consommée l'été, grillée au barbecue. Toutefois, si vous en êtes nostalgiques, vous pourrez la faire au four ou poêlée en automne.

Les calories et les infos nutritionnelles de la côte de bœuf

Une côte de bœuf est évidemment calorique mais comporte de belles qualités nutritionnelles. En effet, cette partie de la viande de bœuf contient des vitamines du groupe B, c'est-à-dire bonnes pour le fonctionnement du système cardio-vasculaire, et permettant de lutter plus facilement contre la fatigue. Riche en minéraux (magnésium, phosphore), ceux-ci contribuent au bon développement fonctionnel des muscles et du foie. Hyper protéinée, la côte de bœuf apporte les nutriments nécessaires à l'organisme et est recommandée dans certains régimes, car pauvre en glucides.

Valeur nutritionnelle de la côte de bœuf pour 100 g  
Protides 17,4 g
Glucides 0 g
Lipides 23,7 g
Calories 283 kcal
> Plus d'infos sur les calories de la côte de bœuf

Comment choisir la côte de bœuf ?

Une côte de bœuf se choisit en fonction de son épaisseur. Entre 4 et 8 cm, elle sera vraiment meilleure et tendre. On parle de viande de première catégorie quand celles-ci comportent une tendreté optimale. Pour choisir une côte de bœuf de qualité, observez son persillage : il s'agit du gras dans le tissu musculaire qui enrobe la viande. L'épaisseur de gras entre l'os et la viande est aussi un indice de bonne qualité. Vous pouvez aussi demander à votre boucher si les côtes de bœuf sont maturées. Cela signifie qu'elles sont "affinées" en chambre froide pendant une période de 15 à 70 jours. Plus une côte de bœuf est maturée, plus elle est tendre et moins elle contient d'eau. Après l'abattage, il faut une période de maturation de 15 jours : c'est le minimum et ce sont les plus répandues mais aussi les moins chères. Au bout de trente jours, la viande est déjà plus tendre et à partir de 60 jours, elle est de plus en plus goûteuse mais évidemment plus coûteuse.

Choisissez-la aussi en fonction de la race de la viande. Pour une côte de bœuf, il faut une race à viande (les races laitières sont faites, comme son nom l'indique, pour produire du lait). Nous vous conseillons donc de choisir parmi les races de l'Aubrac, charolaise, limousine, blonde d'Aquitaine ou Salers.

Comment conserver la côte de bœuf ?

La côte de bœuf se conserve 3 jours au réfrigérateur et vous pouvez la congeler pendant un mois. Comptez cependant environ 7 heures de décongélation.

Comment cuisiner et déguster la côte de bœuf ?

Une côte de bœuf se cuisine de manière assez simple, pour en apprécier toute sa saveur. Il faut d'abord la sortir une demi-heure minimum avant la cuisson pour éviter un trop fort choc thermique. Selon l'épaisseur, prévoyez même une à deux heures. Ensuite, il ne faut jamais piquer une côte de bœuf mais la manipuler avec une pince pour ne pas que le jus s'échappe. Saisissez-la de chaque côté pour former une croûte qui protège le cœur d'une trop forte cuisson et permet de conserver les sucs. Inutile d'ajouter de la matière grasse, la côte de bœuf en contient et s'auto-suffit à la cuisson. Selon l'épaisseur, comptez 20 à 30 minutes de cuisson pour une viande saignante.

Faire mariner une côte de bœuf ne sert pas à grand-chose car compte tenu de son épaisseur, elle ne prendra pas le goût de la marinade et ne gagnera plus en tendreté. En revanche, vous pouvez mariner le dessus juste avant la cuisson pour apporter une saveur en surface. Vous pouvez aussi l'enrober de gros sel pour former une croûte ou la masser de poivre avant cuisson.

Côté recette, la côte de bœuf se cuisine de manière simple et traditionnelle avec des haricots ou pommes de terre en accompagnement. Vous pouvez y ajouter quelques herbes aromatiques mais il est vraiment dommage de casser le goût d'une si belle pièce de bœuf qui se suffit avec sel et poivre. Toutefois, si vous voulez jouer le raffinement, accompagnez-la de girolles au vinaigre de xérès.