Comment cuisiner le chevreuil ?

Le chevreuil est une bonne alternative pour changer des volailles au moment des fêtes, et même toute l'année. Comment cuisiner ce gibier, à la fois fort et subtil, pour révéler ses saveurs ?

Comment cuisiner le chevreuil ?
© stockcreations/123RF

Le chevreuil est un gibier à poils que l'on cuisine surtout au moment des fêtes. Il est possible d'en trouver toute l'année et quelques amateurs le cuisent l'été au barbecue ou à la plancha. En civet, en terrine, mariné, il existe plusieurs façons de le cuisiner.

Comment attendrir la viande de chevreuil ?

Le chevreuil s'achète et se consomme jeune, gage de tendreté. Pour l'attendrir, il faut le faire mariner dans un mélange moitié vinaigre de vin, moitié bouillon. L'acidité du vinaigre dénoue et adoucit les fibres, tout comme le bicarbonate alimentaire. Si cet abrasif est doux et non toxique, mieux vaut respecter un dosage de deux cuillères à café pour un demi-litre, tout simplement par rapport à son goût désagréable (à forte dose certes, mais mieux vaut prévenir). Il est aussi possible de ne pas diluer le bicarbonate mais de le mélanger avec de la farine et d'enduire le chevrillard. Dans ce cas, bien le rincer avant cuisson est indispensable. La papaye séchée est un bon substitut du bicarbonate et le citron du vinaigre, par son acidité.

Quel est le meilleur morceau du chevreuil ?

Les meilleures parties du chevreuil se situent dans les cuisses et le dos. Ainsi, le cuissot appelé gigue, la noisette (filet) et les côtes prises dans le carré sont les plus exquises. Pour les cuisiner, les traditionnels civets et rôtis s'y prêtent bien. Pour les ragoûts et civets, l'épaule convient très bien car si ce morceau est un peu moins tendre, la marinade (il est conseillé de faire macérer l'épaule 24 heures dans un mélange vinaigre, huile, vin, oignons, thym, échalotes, citron) et la cuisson lente la rendront savoureuse.

Les côtelettes et la noisette de chevreuil sont idéales à faire sauter, avec une sauce au cidre, au porto ou, pour le classique des classiques, la traditionnelle sauce grand veneur. Celle-ci est faite à base de vin rouge et de gelée de groseilles. Elle s'accorde magnifiquement avec les gibiers et adoucit leur goût parfois un peu fort, sans prendre le dessus sur le palais.

Le cuissot et l'épaule sont tout à fait adaptés pour préparer une terrine fine et festive. À base d'échine de porc, de cognac, madère, d'herbes aromatiques, la terrine de chevreuil n'est pas très difficile à réaliser. Mariner, hacher et cuire sont les trois grandes étapes d'une terrine à l'ancienne. Le cuissot est aussi parfait pour une cuisson en cocotte, agrémentée de carottes, de baies de genièvre, d'un bouquet garni.

Acheter des pièces de chevreuil congelé est une option pour le cuisiner toute l'année mais il a tendance à rendre beaucoup d'eau. Selon le morceau, il faut compter un à deux jours de décongélation au réfrigérateur. Il sera ensuite prêt à être cuisiné directement.

Est-ce que le chevreuil se mange saignant ?

Le chevreuil s'apprécie quand il est rosé à l'intérieur et doré à l'extérieur. 2 à 5 minutes sont suffisantes pour une cuisson sauté à la poêle. Au four, pour un filet mignon préalablement saisi à la poêle, il ne faut pas excéder 7 minutes. Pour les amateurs de viande saignante, pas plus de 4 minutes suffisent. Toutefois, la chair du chevreuil ne doit pas être trop "crue" en son cœur car les gibiers sont susceptibles de développer des germes pathogènes.

Comment enlever le goût fort du chevreuil ?

Si la maturation des viandes a son importance, il n'en est pas de même pour le chevreuil. Celui-ci doit être jeune et le faisander n'est pas conseillé, en raison de son goût fort qui, par conséquent, ressortira davantage. Autrement dit, rien ne vaut une marinade pour atténuer le goût fort du chevreuil, tout en l'attendrissant. L'autre astuce est d'ajouter du pain d'épices à la sauce pour diminuer la puissance gustative du chevreuil. Enfin, aussi surprenant que cela puisse paraître, pour enlever le goût fort des gibiers à poils et du chevreuil, vous pouvez tremper les morceaux dans du coca-cola jusqu'à 24 heures.

Le chevreuil est une viande qui se cuisine assez facilement mais il faut être vigilant sur le temps de cuisson selon les morceaux et le type de cuisson : poêlée, au four à très basse température, en rôti ou médaillon. Il ne faut ni négliger les sauces, plus délicates à travailler (sauce au porto, sauce grand veneur) ni les accompagnements : les légumes de saison et de fêtes comme une purée de châtaignes ou de topinambours par exemple. Mais si ces légumes anciens sont rédhibitoires, faites plus classique avec une purée de carottes, de céleri, une poêlée de champignons. Le sucré s'accorde très bien avec le chevreuil, quelques fruits comme les poires, les pommes ou les airelles sont succulents avec.

Astuces viandes et volailles