Comment éplucher de la rhubarbe ?

Comment éplucher la rhubarbe fraîche ? Pour faire de la confiture, une tarte ou de la compote, les possibilités sont infinies. Faut-il peler la longue tige pour profiter de ses saveurs ?

Comment éplucher de la rhubarbe ?
© Kulbir - Pexels

Affichées sur la toile en tarte géométrique, les tiges de la rhubarbe ont le vent en poupe ! Coupé, le fruit se déguste macéré dans du sucre ou cuit. Fraîche, la rhubarbe nous suit sur les étals d'avril à septembre. Dans une tarte avec de la compote ou pour faire de la confiture, on ne se demande plus comment la cuisiner. Reste une question : faut-il peler la rhubarbe ? La réponse par ici ! 

Est-il nécessaire d'éplucher la rhubarbe ? 

En provenance directe d'Asie, la rhubarbe, de la même famille que le sarrasin et l'oseille, se consomme comme un fruit. Dans certaines circonstances ici énumérées, il n'est pas nécessaire d'éplucher les tiges : 

  • A l'aube du printemps, les premières tiges s'avèrent souvent fines et peu filandreuses. Un simple passage sous l'eau suffira.
  • Quand vous "passez" le fruit acidulé en le transformant en gelée ou en jus. En effet, ce dernier sera par la suite réduit grâce à une fine passoire.  
  • Dans un soucis esthétique, la peau maintiendra la forme en tronçons de la rhubarbe durant une cuisson rôtie ou pochée. Avis aux aficionados de clichés alléchants et instagrammables : grâce à la peau, vos réalisations se pareront d'une ravissante teinte rosée. 

Dans d'autres cas malheureusement, le fruit doit être pelé :

  • Il dispose d'une texture trop filandreuse
  • Il ne suit pas un circuit biologique ou a été surtraîté. 

Comment éplucher la rhubarbe facilement ?

Votre rhubarbe contient un amas de fils peu agréable en bouche ? Suivez le guide pour l'éplucher comme un chef : 

  1. Dans un premier temps, rincez à l'eau claire vos tiges, dans l'optique d'enlever les derniers résidus de terre et séchez-les à l'aide d'un torchon propre ou d'un linge. 
  2. Prenez garde à bien supprimer les extrémités qui ne peuvent être consommées, car toxiques
  3. Armez-vous d'un économe ou d'un couteau d'office (qui éliminera davantage de fils) et pelez vos tiges. Autre option : avec un couteau, faites une encoche à l'une des extrémités et tirez vers le bas les filaments désagréables à la dégustation. 
  4. Selon votre usage, vous n'aurez plus qu'à trancher la rhubarbe en tronçons de tailles plus ou moins importantes. 

Last but not least : pour les plus maladroits, scindez votre rhubarbe en deux afin de la maintenir convenablement sur votre plan de travail, et peler la tige aisément. 

Fruits