Farine de sarrasin

Star des ingrédients pour la réalisation de galettes bretonnes, la farine de sarrasin est aussi utilisée dans d'autres préparations culinaires. Riche sur le plan nutritionnel, la farine de sarrasin, surnommée "blé noir" le plus souvent, fait office d'exception à bien des égards.

Farine de sarrasin
© sriba3/123RF

De blé, elle n'a que le nom puisque la farine de sarrasin, surnommée farine de blé noir par abus de langage, possède des caractéristiques différentes mais fort intéressantes sur le plan nutritionnel.

Histoire et caractéristiques de la farine de sarrasin

Originaire de l'Asie du Nord-Est, le sarrasin est une graine très utilisée pour la confection de farine sous nos latitudes, surtout en France où il est entré dans la consommation au XIIe siècle, notamment en Bretagne avec ses célèbres recettes de galettes (complètes, etc.), alors qu'elle est transformée en bouillie (graines de sarrasin broyées et mixées à de l'eau) en Europe de l'Est. On la connaît aussi sous les appellations de farine de blé de Barbarie, de farine de blé noir, de farine de froment noir ou encore de farine de blé de Turquie.

Alors qu'il est surnommé blé bien souvent, le sarrasin ne fait pas du tout partie de la famille des graminées mais de celle d'une plante annuelle issue de l'espèce des polygonacées comme c'est le cas de la rhubarbe ou de l'oseille par exemple : voilà la différence fondamentale avec le blé (noir) et toute autre céréale. Elle donne vie à des fleurs blanches puis à des fruits presque noirs de la taille d'un grain de blé et de la forme d'un triangle, ce qui lui doit son appellation de blé noir. Mais déguster une graine de sarrasin, possédant un subtil goût de noisette qui se ressent jusque dans les galettes bretonnes, se mérite car l'opération de décorticage n'est pas simple : il faut un outil spécial, une meule, afin de déloger chaque graine de son enveloppe sans l'abîmer. Puis, elles sont utilisées telles quelle (rôties) ou bien broyées pour en faire de la bouillie et, comme évoqué, de la farine dite de sarrasin ou de blé noir.

A quelle saison manger la farine de sarrasin ?

C'est au début de l'automne que les graines de sarrasin sont récoltées mais la farine de sarrasin peut être consommée tout au long de l'année. 

Les calories et les infos nutritionnelles de la farine de sarrasin 

Ne détenant pas les mêmes propriétés communes aux farines à base de blé, la farine de sarrasin n'en est pas moins intéressante sur le plan nutritionnel, étant considérée même comme plus riche que le blé ou l'épeautre par exemple. Riche en acides aminés essentiels (notamment la lysine), en phosphore, en antioxydants, en calcium, en vitamines du groupe B, C et P, en protéines végétales, en magnésium, en fibres, en silice, en fluor, en acide folique ou encore en cuivre, la farine de sarrasin multiplie les vertus. Elle est aussi une alternative précieuse pour les personnes intolérantes au gluten étant donné qu'elle en est dépourvu.

Bon à savoir : le sarrasin a été ajouté dans la liste des aliments à risque d'anaphylaxie alimentaire sévère.

Valeur nutritionnelle de farine de sarrasin pour 100 g  
Protides 5,7 g
Glucides 33,5 g
Lipides 1 g
Calories 115 kcal
> Plus d'infos sur les calories de la farine de sarrasin

Comment choisir la farine de sarrasin ?

La farine de sarrasin est bien spécifique et pour profiter au mieux de toutes ses qualités, mieux vaut l'acheter bio ou choisir une marque reconnue, notamment les marques bretonnes. Au-delà, cette farine est facile à trouver puisque vous pouvez choisir celle de votre choix autant dans les épiceries spécialisées que dans les grandes surfaces.

Comment conserver la farine de sarrasin ?

La durée de conservation d'une farine de sarrasin sera plus courte que celle d'une farine de blé : trois mois en moyenne, sous couvert de conditions de conservation respectées. Pour cause, sa richesse en nutriments et sa faible teneur en lipides lui valent de s'oxyder rapidement et se périmer. Pour profiter au mieux de la farine de sarrasin, entreposez-la dans un contenant bien hermétique, dans le noir et au sec, placée au réfrigérateur.

Comment cuisiner et déguster la farine de sarrasin ?

Dans l'alimentation, le sarrasin représente une denrée alimentaire de choix, notamment si vous voulez varier les plaisirs gustatifs et remplacer du boulgour, du quinoa, du riz ou d'autres céréales par cette graine. Dans ce cas, vous devez bien le préparer. Après avoir lavé vos graines et les avoir égouttées, il faut les faire bouillir à couvert, une fois l'eau portée à ébullition. Puis, laisser les graines cuire 5 minutes et les mettre de côté, hors du feu, toujours à couvert ; une vingtaine de minutes de façon à les attendrir. Elles peuvent ensuite être consommées en bouillie, concassées ou entières afin d'entrer dans la composition de salades ou de plats tels que le couscous.

Bien sûr, on connaît davantage les graines de sarrasin pour la farine qu'elle permet d'obtenir et que l'on utilise pour la réalisation des galettes bretonnes, mais aussi de crêpes, de pains, de nouilles, de gâteaux (au yaourt), de cakes ou de biscuits variés.