Kumquat

Véritable petite gourmandise, cet agrume originaire d'Asie flatte les papilles ! Découvrez tous nos conseils pour bien le choisir, le conserver et l'utiliser.

Kumquat
© Yakov/123RF

Bourré de bienfaits nutritionnels, le kumquat est délicieux à croquer tel quel, mais s'invite aussi dans de nombreuses recettes, de l'entrée au dessert. Une vraie petite pépite !

Histoire et caractéristiques du kumquat

Né en Asie du sud-est il y a plus de 3000 ans, le kumquat s'est ensuite répandu au Moyen Orient avant de conquérir le bassin méditerranéen. Et c'est grâce à l'explorateur Robert Fortune qu'il est arrivé en Europe, au milieu du XIXe siècle.

Véritable petite orange miniature, c'est à ce jour le plus petit agrume connu au monde. Il pousse sur des arbustes à feuillage pouvant atteindre 4 mètres de hauteur et se décline en différentes variétés allant du jaune à l'orange. De la taille d'un œuf de caille, le kumquat mesure aux alentours de 5 cm, pèse une dizaine de grammes et se caractérise par sa peau tendre et fine, et sa pulpe à la fois acidulée et juteuse. Sa saveur teintée d'une légère amertume rappelle celle de l'orange, avec un petit arrière-goût d'abricot. Il se fait relativement rare sur les étals, d'où son prix un peu élevé : comptez aux alentours de 10 euros le kg.

A quelle saison manger le kumquat ?

A l'image des oranges, pomelos ou citrons, le kumquat est un fruit d'hiver qui se déguste généralement entre novembre et février.

Les calories et les infos nutritionnelles du kumquat

Riche en vitamine C (même s'il en contient moins que l'orange), le kumquat permet de lutter contre les infections hivernales. On y trouve également de la vitamine B9, particulièrement intéressante chez la femme enceinte car bénéfique pour le fœtus, mais aussi quantité de minéraux, dont du potassium, du calcium, du magnésium ou du phosphore. Autre atout, le kumquat regorge de fibres, ce qui en fait un allié précieux pour le transit, et permet de lutter contre certains cancers.

Sachez que c'est dans la peau que se concentrent tous ces nutriments, d'où l'intérêt de consommer le kumquat dans son intégralité.

Valeur nutritionnelle du kumquat pour 100 g  
Protides ,1,5 g
Glucides 9,6 g
Lipides 1,1 g
Calories 55 kcal

Comment choisir le kumquat ?

Privilégiez les fruits à la texture ferme, à la peau brillante et exempte de taches ou de meurtrissures. Leur couleur doit être orange vif et leur longueur oscillera entre 2 et 5 cm de long.

Comment conserver le kumquat ?

Comme tous les autres agrumes, le kumquat se conserve idéalement à température ambiante, à l'abri de l'humidité et de la chaleur. Vous pourrez prolonger sa conservation en le plaçant dans le bas à légumes du réfrigérateur.

Comment cuisiner et déguster le kumquat ?

Le kumquat se croque tel quel, avec la peau, après avoir été rincé sous l'eau fraîche pour éliminer les saletés et les éventuels résidus de pesticides. Une véritable explosion de saveurs en bouche ! Ce fruit exotique se plait également entier ou découpé en rondelles et intégré dans une salade de fruits. Si vous craignez son amertume, pensez à ôter les pépins. Vous pourrez également le faire confire, le préparer en confiture ou en marmelade (avec des oranges et des citrons) ou même en sorbet ou en granité. Son zeste parfumera avec délice un cake, un simple gâteau au yaourt, ou une pavlova. Il se marie également très bien au chocolat et relèvera une ganache ou une mousse.

En version salée, le kumquat se plaît émincé dans une salade d'endives ou de roquette. Son jus pourra remplacer le vinaigre et donner un peu de pep's et d'originalité à une vinaigrette. N'hésitez pas à le proposer, entier ou en rondelles, avec un magret ou des aiguillettes de canard, ou même avec des Saint-Jacques. Son zeste et son jus viendront aussi parfumer un filet mignon de porc. Pensez également à le préparer en chutney. Un condiment idéal pour accompagner charcuteries et terrine de foie gras.