Orange sanguine : saison, goût, différence avec le pamplemousse

On adore sa jolie couleur et sa saveur délicieusement acidulée. Suivez tous nos conseils pour bien choisir, conserver et utiliser l'orange sanguine en cuisine.

Orange sanguine : saison, goût, différence avec le pamplemousse
© margouillat

Variété d'orange douce, l'orange sanguine est parfois méconnue, voire délaissée. Elle est pourtant particulièrement savoureuse et délicate. En jus, en segments, seule ou accompagnée, elle mérite qu'on s'y intéresse de près !

Histoire et caractéristiques de l'orange sanguine

Née en Asie près de 2000 ans avant notre ère, l'orange douce telle que nous la connaissons aujourd'hui n'est arrivée en Europe qu'au XVIe siècle. Louis XIV s'en délectait, et jusqu'au début du XXe siècle, l'orange est restée un produit de luxe, avant de se démocratiser.

L'orange sanguine est une variété d'orange douce, dont la couleur de la chair va du rouge sang au rouge sombre. Cette teinte si particulière est due en grande partie à la forte amplitude thermique hivernale, qui provoque la production d'anthocyanines dans le fruit.

Les oranges sanguines sont principalement cultivées en Sicile, Italie, Espagne et Afrique du Nord.

On distingue plusieurs variétés d'orange sanguine :

  • L'orange Tarocco est la plus cultivée. Reconnaissable à son écorce orange intense pigmenté de points rouges, elle dévoile une pulpe blonde-rouge et une saveur intense.
  • La Sanguinello, plus petite, a une peau rougeâtre et une chair très sucrée avec peu de pépins.
  • La Moro ou Moro de Catane est la plus précoce et renferme une chair violette et douce et une peau rouge-orangé.

A quelle saison manger l'orange sanguine ?

La saison court de décembre à avril, selon les variétés. De quoi en profiter tout l'hiver !

Les calories et les infos nutritionnelles de l'orange sanguine

Véritable concentré de nutriments, l'orange est riche en vitamine C, qui intervient dans de nombreuses fonctions de l'organisme : défense contre les infections, protection des vaisseaux sanguins ou encore meilleure assimilation du fer. Elle exerce également une forte action antioxydante et lutte contre les radicaux libres, responsables du vieillissement des cellules de l'organisme.

L'orange renferme également de bonnes quantités de vitamines A et B (dont de la vitamine B9, essentielle chez la femme enceinte). On y trouve aussi de nombreux minéraux et oligo-éléments, dont du magnésium, du potassium, du phosphore, ainsi que des fibres, bénéfiques pour le confort intestinal. La couleur rouge intense de l'orange sanguine est due à la présence d'anthocyanine, un flavonoïde au fort pouvoir anti-oxydant, qui lutte notamment contre le vieillissement prématuré de la peau.

Attention toutefois, l'orange est également riche en glucides simples qui apportent rapidement de l'énergie à l'organisme. Mieux vaut la manger que la boire en jus, car elle aura alors un rôle plus important sur la satiété et un index glycémique beaucoup plus modéré.

Valeur nutritionnelle de l'orange sanguine pour 100 g  
Protides 0,75 g
Glucides 8 g
Lipides 0,5 g
Calories 45 kcal
> Plus d'infos sur les calories de l'orange sanguine

Comment choisir l'orange sanguine ?

Vérifiez que l'orange est bien lourde en main, ferme, et sans tâche ni meurtrissure.

En revanche, la couleur et l'épaisseur de la peau ne sont pas forcément des signes de qualité et dépendent du climat sous lequel l'orange a poussé.

Comment conserver l'orange sanguine ?

L'orange se garde environ une semaine à température ambiante, mais vous pourrez prolonger sa conservation en la plaçant dans le bac à légumes du réfrigérateur. Elle se gardera ainsi au moins 2 semaines.

Comment cuisiner et déguster l'orange sanguine ?

Elle se déguste et se cuisine exactement de la même façon que l'orange classique. Vous pourrez donc la manger telle quelle, découpée en segments, la presser pour faire un jus coloré ou l'intégrer dans un cocktail.

On pourra également la préparer en cake (avec son jus et son zeste), en marmelade ou confiture, ou en tarte. N'hésitez pas non plus à préparer un gâteau renversé à l'orange sanguine (effet visuel garanti !) ou à la mélanger avec d'autres agrumes pour concocter une salade de fruits légère et parfumée.

En version salée, l'orange sanguine fait également merveille : préparez-la en salade, avec des feuilles de mâche ou d'épinards, et remplacez le vinaigre par 1 cuillère de jus d'orange dans votre vinaigrette. Vous pourrez également préparer un bar au fenouil et à l'orange ou la marier à du poulet : saisissez des hauts de cuisse dans une poêle bien chaude puis déposez-les dans un plat à four, ajoutez des tranches d'orange sanguine et du romarin et enfournez.