Coeur de palmier : origine, cru ou cuit, bienfaits

Le cœur de palmier se déguste le plus souvent en salade, mais peut-on le manger chaud ? Faut-il le consommer cru ou cuit ? Dans quelles recettes le cuisiner ? Voici tout ce qu'il y a à savoir sur ce produit et ses bienfaits.

Coeur de palmier : origine, cru ou cuit, bienfaits
© Iuliia Timofeeva/123RF

Le cœur de palmier, est-ce un légume ? Non, il s'agit de la partie intérieure du tronc d'un palmier. Son goût qui rappelle le côté sucré et amer du cœur d'artichaut le rend délicieux dans une salade ou d'autres recettes froides. Faible en calories, il est souvent un allié pour ne pas grossir.

Histoire et caractéristiques du cœur de palmier

Le cœur de palmier est la partie centrale du tronc des palmiers. Il est constitué de fibres végétales de couleur blanchâtre, tendres mais assez fermes, parfaitement comestibles. Il est principalement récolté au Brésil, en Équateur et au Costa Rica. Ces trois pays représentent à eux seuls 90% de la production mondiale. En France, les cœurs de palmier se présentent sous la forme de cylindres et s'achètent dans des boîtes de conserve ou dans des bocaux en verre. Le chou palmiste a un cœur fondant et une enveloppe parfois légèrement croquante.

Néanmoins, le cœur de palmier ne s'achète jamais cru : il a été cuit avant d'être conditionné et peut être consommé dès ouverture de la conserve, après un rinçage préalable pour éliminer la saumure.

Riche en eau et pauvre en calories, cet aliment minceur, très digeste, se consomme froid, nature ou accompagné d'une sauce vinaigrette. Il peut également s'intégrer facilement à une salade à base de maïs, de tomates… ou être proposé chaud.

Les calories et les infos nutritionnelles du cœur de palmier

Très peu calorique, le cœur de palmier contient également peu de sucres (environ 3,5 %) et beaucoup d'eau, ce qui en fait un aliment léger. Grâce à ses nombreuses fibres, il se digère facilement et aide à stimuler les intestins paresseux. Le chou palmiste renferme également des minéraux : du calcium, du cuivre, du fer, du magnésium, du manganèse, du potassium, du phosphore et enfin du zinc mais aussi de la vitamine C, à l'action antioxydante. Seul bémol : comme il est vendu en conserve, il est parfois trop salé.

Valeurs nutritionnelles du coeur de palmier pour 100 g  
Protides 2,7 g
Glucides 3,4 g
Lipides 0,6 g
Calories 33 kcal
> Plus d'infos sur les calories du cœur de palmier

Comment choisir du cœur de palmier ?

Vous retrouverez plusieurs marques de boîtes de conserve en rayon. Privilégiez celle qui propose le moins de sucre et de sel.

Comment conserver le cœur de palmier ?

Après ouverture, les cœurs de palmier doivent être placés dans un contenant hermétique et consommés dans les 2-3 jours. S'ils sont frais, dégustez-les dans la journée. Il est également possible de congeler le cœur de palmier, sous forme brute ou de purée.

Comment cuisiner et déguster du cœur de palmier ?

Avant de déguster cet ingrédient, veillez à bien le rincer pour qu'il soit débarrassé de sa saumure (eau salée utilisée comme conservateur pour les aliments).

Ensuite, préparez-le selon vos préférences : froid accompagné d'une sauce vinaigrette ou d'un jus de citron. En salade, il s'accompagne de maïs, d'avocat, d'haricots rouges, de tomate, de poulet…

Le cœur de palmier peut également être réchauffé, mixé, gratiné et proposé chaud, dans des soupes, gratins, quiches, lasagnes, pizzas…

En apéritif, les cœurs se dégustent bien frais, avec des tomates ou des crevettes dans de jolies verrines.