Farine de manioc

Tubercule poussant à l'état sauvage en Amazonie et originaire des terres d'Amérique du Sud et Centrale, le manioc est connu pour être la base de l'alimentation africaine. Sous nos latitudes, c'est la farine de manioc que nous sollicitons pour des préparations salées comme sucrées.

Farine de manioc
© Julio Ricco/123RF

Farine de manioc, farine de tapioca, poudre de tapioca, tubercule, féculent, autant d'appellations pour le manioc qui représente une source précieuse de glucides et une alternative intéressante pour les intolérants au gluten

Histoire et caractéristiques de la farine de manioc

Provenant d'un tubercule de plante (ou arbuste) sud-américaine, dans les zones tropicales du Brésil, le manioc est le fruit de la découverte portugaise au début du 16ème siècle. Rapporté sur le sol africain, il est devenu, et demeure, un aliment incontournable en Afrique. De nos jours, le manioc, appelé aussi parfois tapioca et yucca, est considéré surtout comme un féculent, notamment en raison de sa teneur en glucides. De la forme d'une patate douce et de couleur marron assez foncé, le manioc a une peau dure et une chair couleur crème. Une fois cuit, le manioc rappelle le fondant de la pomme de terre et la saveur de la châtaigne.

Il existe plus d'une quarante variétés de manioc poussant en pleine nature. On en trouve surtout deux variétés sur les étals : le manioc amer et le manioc doux. La première variété est la plus consommée mais aussi celle qui présente certains risques s'il est mal préparé. Riche en glucosides cyanogéniques, des éléments très toxiques susceptibles de produire du cyanure, le manioc amer doit impérativement être consommé cuit, après un temps de trempage. Quant au manioc doux, variété la plus courante sur les étals, il contient peu de ces composants à potentiel toxique, lesquels se trouvent surtout dans la peau du féculent sud-américain. Sa cuisson n'est donc pas indispensable même si un bon rinçage et le retrait de la peau sont recommandés.

Le manioc est également utilisé sous forme de farine que vous pourrez trouver sous diverses appellations : farine de tapioca, poudre de manioc, etc.

Les calories et les infos nutritionnelles de la farine de manioc

Majoritairement composé glucides, des amidons, le manioc est donc une réserve précieuse d'énergie. Il est également riche en fibres, en vitamine C et en manganèse : c'est donc un aliment utile pour le bon fonctionnement du transit et pour lutter contre le stress oxydatif par exemple.
Bien qu'il soit pauvre en protéines et en lipides, le manioc représente un aliment de choix aux yeux des personnes allergiques ou intolérantes au gluten : pour cause, il est sans gluten, contrairement à d'autres céréales et farines.

Valeur nutritionnelle de la farine de manioc pour 100 g  
Protides 1,5 g
Glucides 35 g
Lipides 0,5 g
Calories 140 kcal

Comment choisir la farine de manioc ?

La farine de manioc, elle peut se trouver facilement dans les épiceries spécialisées et bio. 

Comment conserver la farine de manioc ?

La conservation de la farine de manioc doit se faire dans un endroit sec, sombre et frais.

Comment cuisiner et déguster la farine de manioc ?

Très utilisée, la farine de manioc (ou farine de tapioca) est un ingrédient intéressant entrant dans le composition de gâteaux, de crêpes, de crèmes, de pancakes ou de pain. Bien entendu, la farine de manioc peut remplacer aisément les farines à base de blé pour toutes vos préparations en cuisine, d'autant qu'elle est une alternative de choix pour les intolérants au gluten.